Enerplan: développer les panneaux photovoltaïques pour dynamiser la croissance

L’association Enerplan préconise aux candidats à la présidentielle douze mesures pour développer le secteur du solaire. Cela permettrait de relancer la croissance et de créer de nouveaux emplois.

Proposition de programme d’Enerplan

Jeudi 8 mars, l’association Enerplan a fait 12 propositions aux candidats à l’élection présidentielle dans le but de développer la filière solaire en France. Enerplan est une association qui regroupe les professionnels de l’énergie solaire – énergie photovoltaïque et énergie solaire thermique –. La volonté d’Enerplan est de créer des centaines de milliers d’emplois dans la filière solaire durant le prochain mandat présidentiel.

Enerplan : un développement du photovoltaïque à l’origine de la création de milliers d’emplois

Enerplan encourage le gouvernement à s’engager dès aujourd’hui dans une transition énergétique à l’horizon 2020. Selon l’association, cette transition énergétique permettrait de créer 25 000 emplois industriels « solaires » et au total 100 000 à 130 000 emplois dans la filière solaire. De plus, le développement des panneaux solaires permettrait à la France d’atteindre l‘objectif qu’elle s’était fixée, c’est-à-dire d’augmenter la part des énergies renouvelables à 23 % dans la consommation d’énergie nationale d’ici 2020.

Enerplan propose des « cadres légal et tarifaire stables » pour le photovoltaïque

Enerplan conseille au gouvernement de mener une politique plus stable quant au secteur photovoltaïque. En effet, en 2010, les mesures incitatives du gouvernement avaient entraîné un boom « incontrôlé » des panneaux photovoltaïques. Suite à cela, le gouvernement avait décidé de baisser les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque. Le crédit d’impôt développement durable pour l’installation de panneaux photovoltaïques avait également diminué. La demande de panneaux photovoltaïques s’est alors ralentie en 2011. C’est pourquoi Enerplan encourage le gouvernement à maintenir des « cadres légal et tarifaire stables », en accordant par exemple systématiquement l’éco-prêt à taux zéro pour l’installation de panneaux photovoltaïques.

Enerplan : développer le secteur du solaire thermique

Le chauffe-eau solaire rencontre moins de succès que le photovoltaïque. La différence entre le panneau photovoltaïque et le chauffe-eau solaire reste encore floue dans l’esprit des particuliers. C’est pourquoi Enerplan propose au gouvernement d’encourager le secteur à la traîne, en développant la communication autour des avantages de cette énergie renouvelable.

Enerplan : encourager la synergie entre l’État et les régions

Enfin, Enerplan souhaite également que l’État accompagne les régions dans la réalisation de leur Schéma Régional du Climat, de l'Air et de l'Énergie (SRCAE). Il s’agit de stratégie énergétique à mettre en place au niveau de la région dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. Ce sont les préfets de région qui en sont responsables et qui fixent les objectifs à atteindre. Pour cela, les préfets s’appuient sur un bilan énergétique et les émissions de CO2 de la région.

Enfin, Enerplan propose de régionaliser les aides et subventions pour l’installation de panneaux photovoltaïques. Cela permettrait d’éviter que seules les régions les plus ensoleillés soient à l’origine des demandes.


Calculer vos économies d’énergie grâce à l’énergie solaire:

Source : Vos économies d’énergie .fr