Il y a t'il une surconsommation du bois pour le bois énergie ? La filière du papier s'inquiète de déjà de devoir importer !

Trop de bois de chauffage : la grogne des opérateurs

Les opérateurs dans le domaine de la papeterie se plaignent de la difficulté qu’ils rencontrent au niveau de la fourniture en bois qui est leur principale matière première. François Lewin, responsable de l’approvisionnement en bois de la papeterie Fibre Excellence de Tarascon a même jugé cette situation totalement absurde. Il s’est trouvé obligé de passer par l’importation depuis le Venezuela pour mettre son usine en marche. La France ne peut plus lui fournir suffisamment de bois à cause de la quantité qui est utilisé pour le bois de chauffage, l'energie renouvelable préférée des français.

L’installation de centrale à bois dans la région Bouches-du-Rhône est selon lui à l’origine de la perturbation de l’activité de son usine. Il a pris comme exemple le groupe énergétique EON à Gardanne dont la consommation annuelle en bois est estimée à 800.000 tonnes. Le directeur adjoint de la Direction Productions et Energies Durables à l’Ademe Damien Siess reconnaît cette situation en avançant que la demande a fortement augmenté en très peu de temps. Cette accélération de la demande est liée à la mise en place du Grenelle de l’environnement il y a quelques années ainsi que la faible mobilisation des coupes en forêt, par manque de mesure préventive.

L’usage du bois de chauffage devrait-il être limité ?

Le bois est devenu la première source d’energie renouvelable en France avec une proportion évaluée à 80 %. Cette stratégie s’avère un blocage dans le développement de l’industrie papetière. Le délégué général de l’organisation professionnelle des opérateurs dans ce domaine, Paul-Antoine Lacour tente ainsi de tirer la sonnette d’alarme en avançant la limitation de l’usage de cette matière première dans le bois énergie. Cette solution peut selon lui limiter l’importation de pâte à papier qui augmente chaque année.

Pour une régulation de l’usage du bois énergie

L’Office national des forêts prône sur l’équilibre afin de résoudre les conflits d’usage lié aux problèmes d’approvisionnement. La filière energie renouvelable n’utilise que du bois de moindre qualité dont la plupart est récupéré après le passage des autres utilisateurs. Une solution a été proposée afin de limiter les tensions. Toutes les demandes d’aide publique pour la mise en place d’une centrale biomasse doivent de ce fait disposer d’un plan d’approvisionnement. En parallèle à cette mesure, il faut également faire le tri entre les différents types de bois en fonction de son usage.

Une meilleure gestion de la forêt

La France est en mesure de fournir suffisamment de bois pour les transformer en energie renouvelable et en papier. Le besoin réel pour le secteur est d’environ 4,5 millions de tonnes de bois par an. La forêt de l’autre côté produit annuellement 85 millions de mètres cubes de bois, dont la récolte est à seulement 50 %. Une meilleure gestion de cette ressource est donc à mettre en place pour mettre fin à ce problème d’approvisionnement entre le bois de chauffage et la pâte à papier. La récolte de la production est en grande partie bloquée par l’éparpillement des propriétaires privés. La difficulté d’accès aux zones de récolte est un autre problème rencontré par les exploitants forestiers. Tous les secteurs rattachés à l’exploitation du bois attendent ainsi un dénouement de cette situation par la signature du contrat de prévu pour la rentrée.