Japon: construction du plus grand parc de panneaux photovolaïques

Après l’arrêt brutal de la quasi-totalité de ses réacteurs nucléaires, le Japon essaye de rechercher des solutions pour produire de l’électricité,. En mars, l’archipel a décidé d’installer un parc éolien offshore au large de ses côtes. Ce mardi, un consortium japonais a annoncé la construction du plus grand parc de panneaux photovoltaïques japonais.

Le Japon se lance dans l’énergie solaire pour pallier à son manque d’électricité

Le Japon s’inquiète d’une pénurie d’électricité à venir. En effet, la quasi-totalité de ses centrales nucléaires sont fermées, ce qui le prive d’une grande partie de sa production d’électricité. Ainsi, une entreprise japonaise a décidé d’investir dans une installation à énergie renouvelable de grande ampleur.

Ainsi, la société Kyocera souhaite construire la plus grande centrale solaire du Japon. Kyocera est un des leaders mondiaux dans la fabrication de cellules et de modules photovoltaïques polycristallins. Ce projet sera également porté par le groupe japonais d’industrie lourde IHI et la banque Mizuho. Ces trois entreprises devraient formés un consortium pour mener à bien ce projet et exploiter le site.

La plus grande centrale solaire du Japon

La centrale solaire devrait avoir une puissance de 70 mégawatts et produira 79 000 mégawattheures par an. Les panneaux photovoltaïques recouvriront une surface de 1,27 million de mètres carrés, soit une surface équivalente à 27 terrains de football. Ainsi, elle sera la plus grande ferme de panneaux photovoltaïques jamais créée au Japon, avec 290 000 modules polycristallins. Le projet est estimée à 235 millions d’euros et la construction devrait débuter d’ici juillet 2012.

Les panneaux photovoltaïques alimenteront 22 000 foyers

Ce projet bénéficie de la mise en place de l’instauration d’un tarif de rachat d’électricité photovoltaïque mis en place l’année dernière par le gouvernement japonais. L’électricité photovoltaïque sera vendue à la compagnie régionale Kyushu Electric Power. L’électricité produite par les panneaux photovoltaïques sera redistribuée à 22 000 foyers de la préfecture de Kogoshima. Ce projet devrait permettre de réduire les émissions de CO2 à hauteur de 25 000 tonnes par an.

Le Japon pâtit de sa perte d’électricité nucléaire et parie sur les énergies renouvelables

Ces panneaux photovoltaïques pourraient pallier à une partie de la perte de production d’électricité nucléaire. Après l’accident nucléaire de Fukushima en mars 2011, plus de 15 réacteurs nucléaires ont brutalement été mis hors état de marche. Depuis, ces réacteurs sont en maintenance, alors que d’autres réacteurs avaient été arrêtés avant même l’accident. Actuellement, seul un réacteur nucléaire est encore en activité sur le parc de 54 réacteurs nucléaires japonais. Avant mars 2011, les centrales nucléaires représentaient 25 % de la production d’électricité.

Pour remplacer l’électricité nucléaire, le Japon fait donc le pari des énergies renouvelables. En mars dernier, les entreprises Hitachi, Mitsubishi Heavy Industries et Nippon Steel ont annoncé la mise en place d’un parc éolien flottant aux larges des côtes de Fukushima. Ce projet expérimental vise à alimenter 100 000 foyers à terme.


Pour évaluer la rentabilité d’une installation de panneaux photovoltaïques, nous vous proposons de réaliser une simulation photovoltaïque gratuite.

Source : Vos économies d’énergie .fr ; Crédit photo: IHI Corporation