L'énergie photovoltaïque disposera des mêmes coûts de production que l'énergie classique

En Chine et aux États-Unis, l’électricité solaire est sur le point de rattraper sa concurrente directe, l’électricité classique. Les progrès effectués notamment dans le domaine des panneaux photovoltaïques y contribue.


L'électricité issue des panneaux photovoltaïques aura un coût aussi faible que l'électricité classique

Le coût de production de l'électricité solaire faite de panneaux photovoltaïques est sur le point d’égaler les autres sources de production d'électricité, faites à base d’énergie fossile. Cette progression s’inscrit dans la croissance de ce secteur énergétique. Le GlobalData (Grid Parity for Wind and Solar Power - Future Outlook and Impact Analysis) a récemment partagé un rapport qui stipulait que le prix de production de l'électricité solaire atteindrait bientôt le niveau du prix payé par les particuliers. À cette étape, on peut dire que la parité réseau est atteinte. Il convient de noter que l'obtention de la parité réseau fut une tâche ardue pour les énergies renouvelables puisque leurs coûts de production sont très élevés et leur développement dépend donc en grande partie d'aides publiques.


La Chine et les États unis s’offrent la parité réseau

D’après le rapport de GlobalData, la parité réseau devrait être atteinte en 2014 sur le marché américain concernant quelques projets photovoltaïques. Par ailleurs, l’année 2017 inscrit la parité pour la plupart des régions du pays. À noter que le prix de production dépend du coût de l'installation, de la structure du financement, mais aussi de l'ensoleillement. Surfant sur la même tendance, la Chine est en course pour l’obtention de la parité réseau. D’ici 2015 ou 2016, elle pourra, comme les États-Unis, en bénéficier. Un coût équivalent permettra à la Chin d'avoir plus souvent recours à l'énergie photovoltaïque et ainsi de réaliser des économies d'énergie


La méthode LCOE

Il faut savoir que le calcul des coûts de production de l'électricité suivant les moyens de production n’est pas chose aisée. La méthode dite LCOE (en anglais levelized cost of electricity) est la plus utilisée. Elle prend en compte l'investissement actualisé et les coûts opérationnels pendant toute la durée de vie de l'installation. Par ailleurs, la méthode LCOE permet de faire la comparaison entre une centrale photovoltaïque (avec un coût de construction important, un coût du combustible nul et des coûts d'exploitation faibles) avec une centrale à gaz (avec un coût de construction faible, et des coûts d'exploitation élevés).

Le rapport de GlobalData confirme que les coûts de production de l’électricité photovoltaïque continueront de diminuer. Ceci est dû en grande partie à la baisse constante des prix des panneaux photovoltaïques, mais aussi à l'augmentation des capacités de production. À ce rythme, le point de parité avec la moyenne des prix à la consommation mondiale pourrait être atteint vers l’année 2017.


La capacité de production de panneaux photovoltaïques en Chine surpassera la capacité européenne

D’après GlobalData, la capacité de production d'électricité solaire photovoltaïque connait une croissance moyenne de 56,4 % par an sur les 5 dernières années. À noter que l'énergie photovoltaïque dispose de la progression la plus forte parmi tous les moyens de production. Pour rappel, en 2010 et 2011, 44,3 gigawatts ont été installés. Une hausse conséquente si on la compare aux installations réalisées en 2008 et 2009 qui n’étaient que de 14,8 GW.

L'Europe est actuellement le marché le plus profitable pour le secteur du solaire et du photovoltaïque. Mais d’après les estimations, la Chine et l'Inde sous l'influence de politiques publiques favorables aux énergies renouvelables devraient bientôt lui succéder. La croissance de la puissance installée photovoltaïque devrait continuer à un rythme de 20,2 % par an en moyenne jusqu'en 2020 dans le but d’atteindre 363 GW.


Source: vos économies d'énergie.fr