L'énergie solaire est importante pour la transition énergétique

La route se dessine peu à peu pour l’autoconsommation de l’énergie solaire, en France. En effet, longtemps réclamé par les professionnels dans le domaine du photovoltaïque, le nombre de soutiens à cette autoconsommation se multiplie de jour en jour. Cependant, tout porte encore à croire que les responsables étatiques français ne sont pas encore convaincus quant aux incidences de cette dernière. Aussi, cette transition énergétique reste encore le sujet d’un débat très vif. Faisons le point sur l’autoconsommation de l’énergie solaire.

Quels sont les obstacles qui se posent dans cette transition énergétique ?

Le gouvernement français n’a pas du tout caché son pessimisme quant à la viabilité du point de vu économique de l’énergie solaire photovoltaïque. En effet, en ces temps de crise dans la zone euro, il serait quasi impossible de se lancer voire même de réaliser un tel projet. L’État aura à investir une somme faramineuse pour conduire à bon terme la promotion du solaire photovoltaïque. L’autoconsommation de l’énergie solaire revient ainsi plus chère que l’électricité. Aussi, le passage vers l’énergie solaire pénalisera les consommateurs avec une facture d’énergie qui s’envolera. Aussi, constatant ces probables incidences, la Cour de Comptes était sortie, il n’ya pas longtemps une note sur l’abandon tous les soutiens qu’apporte l’état au photovoltaïque intégré au bâti. Cette institution avait également décrété une révision totale de tous les soutiens à la filière, dans son ensemble. L’installation des panneaux photovoltaïques sur les toits des maisons a été même annulée du champ du crédit d’impôt développement durable (CIDD). Notons que depuis l’année 2010, début des prises de décisions d’abandon du soutien à cette filière, des milliers d’emplois ont été supprimés. Toutefois, cette filière n’intéresse plus pour autant l’État. Pour preuve, le ministère de l’Écologie a organisé le 9 décembre dernier une grande concertation avec les professionnels des panneaux photovoltaïques ainsi que tous les acteurs de la filière. Ceci, pour étudier au mieux la question.

L’autoconsommation de l’énergie solaire : la solution pour demain ?

Les acteurs et les professionnels dans la filière persistent et signent quant aux grandes opportunités offertes par l’autoconsommation d’énergie solaire. En effet, si on applique une gestion-exploitation, cette dernière ne peut générer que des profits incluant d’importantes économies d’énergie ainsi que des réductions de consommations. Avec autoconsommation d’énergie solaire, le consommateur aura la possibilité de répondre à sa propre consommation électrique grâce à son installation solaire. D’après les explications des professionnels du Syndicat des Énergies Renouvelables (SER), les résultats pourront être concrets d’ici deux ans. Avec l’installation des plaques solaires dans le sud de la France, les factures d’électricité afficheront un montant inférieur à la consommation d’électricité issue d’un réseau électrique. Les professionnels dans le domaine ont tenu à préciser que la production d’énergie solaire sera toujours uniforme. Ceci, même si l’énergie solaire ne se capte seulement que durant la journée. L’avantage avec une autoconsommation d’énergie solaire est que le consommateur peut réguler lui-même ses consommations.

Aussi, la transition vers une autoconsommation d’énergie solaire aura beaucoup d’incidences positives sur la consommation d’énergie en général. Les soutiens seront certes inutiles une fois que le projet sera en marche. Toutefois, l’implication de l’État dans cette transition énergétique s’avère indispensable. Attendons la mesure qui va être proclamée en 2014 sur ce sujet.


Source : Vos économies d'énergie.fr