L’éolien franchit le pas des 100 gigawatts en Europe

L’union Européenne a passé le cap des 100.000 mégawatts de puissance cumulée, a annoncé mercredi l’association européenne de l’énergie éolienne (Ewea). La puissance effective des éoliennes permet de fournir 57 millions de foyers sur une année moyenne, soit la capacité de 39 réacteurs nucléaires. Grâce à de puissantes fermes éoliennes, la moitié de la capacité européenne est née de ces 6 dernières années.


La capacité européenne équivaut à 39 réacteurs nucléaires.

L’énergie éolienne vient de franchir la barre des 100 gigawatts de puissance installée dans l’Union Européenne, a annoncé mercredi l’EWEA (European wind energy association). L’Europe possédant des fermes éoliennes très puissantes.

Une telle capacité permet de produire sur une année moyenne de quoi alimenter en électricité 57 millions de foyers, précise l’association. De plus d’après les études, 100.000 mégawatts correspondent à une production électrique, en une année, de 39 réacteurs nucléaires. Produire l’équivalent avec du charbon nécessiterait 72 millions de tonnes de ce combustible fossile, ce qui émettrai 200 millions de tonnes de CO2. Ceci correspondrai au fonctionnement de 62 centrales à charbon ou encore le chargement d’un train de 750.000 wagons. En ayant recours au gaz, il faudrait en brûler 42 millions de mètres cubes, ce qui émettrait près de 100 millions de tonnes de CO2. Des résultats qui ont de quoi surprendre.

A noté que les 100.000 megawatts ne sont qu’une mesure de capacité. La production réelle d’énergie est limitée par les conditions météorologiques. Pour le président de l’EWAE, même si une petite partie des immenses ressources européennes est utilisée, l’énergie éolienne à un impact « substantiel sur la sécurité énergétique et l’environnement, et permet de créer des emplois verts et d’exporter des technologies».


La moitié des capacités ont été installées ces 6 dernières années

L’association professionnelle souligne qu’il aura fallu peu de temps pour atteindre cette capacité existante. Il aura fallu une vingtaines d’années pour atteindre les 10 premiers GW mais seulement 13 ans pour mettre en activité les 90 GW restants. De plus la moitié de la capacité existante dans l’Union Européenne a été installé ces 6 dernières années. Le Royaume-Uni se place en tête de l’énergie éolienne européenne car le pays détient cinq des dix plus importantes fermes éoliennes de l’Europe, ce qui représente un total d’environ deux mégawatts

L’objectif de l’UE étant d’atteindre d’ici 2020, 17% de la production électrique en énergie renouvelable, le secteur éolien est sur le bon chemin. De plus le secteur des panneaux photovoltaïques, et de l’hydroélectricité sont en plein essor en Europe. Le président de l’association rappelle qu’en trois décennies, «la puissance d'une éolienne a été multipliée par 400».

Dans le cas de la France l’objectif est plus ambitieux, d’ici 2020 le pays veut atteindre les 23 % d’électricité verte. C’est pourquoi le gouvernement s’applique à développer l’énergie verte et promouvoir les < a href="/"économies d'énergie.


Saviez vous que votre logement peut être alimenté par votre propre éolienne ?

Calculez vos économies d'énergie liées à l'acquisition d'une éolienne domestique

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr