L'hôpital de Mirabelais et ses panneaux photovoltaïques, le symbole de la reconstruction d'Haïti.

Le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 a fait près de 220 000 victimes et a ravagé l'île. 4 ans plus tard, le pays ne s'est pas encore remis de la catastrophe. Si il existe un symbole de la reconstruction du pays, c'est bien l'hôpital de Mirabelais. Cet hôpital fonctionne aujourd'hui à 100% grâce à des panneaux photovoltaïques ce qui en fait une référence mondiale. L'ensoleillement du pays a fait venir des investisseurs du domaine solaire et permet aujourd'hui au pays de reconstruire grâce aux énergies renouvelables.

1 800 panneaux photovoltaïques pour le plus grand hôpital alimenté à l'énergie solaire

L'hôpital Mirabelais a été inauguré le 06 novembre 2012 et est le plus grand CHU du monde à être alimenté uniquement par l'énergie solaire. Cette prouesse technologique est née de l'alliance entre l'ONG Zanmi Lasante et des dons de la communauté internationale. La Banque mondiale a également massivement contribué au paiement des 1 800 panneaux photovoltaïques qui alimentent le centre hospitalier. Les 6 salles d'opération et 300 lits alimentés aux énergies renouvelables ont déjà accueilli plus de 60 000 patients et 800 bébés y ont vu le jour. Mais les panneaux photovoltaïques n'alimentent pas que l'hôpital. En dehors des pics de demande d'énergie, ils alimentent également le réseau national d'Haïti.


Cet hôpital permet de désengorger l'hôpital de la capitale et de fournir à la population du nord du pays l'accès aux soins. Si Mirabelais est un symbole pour Haïti et pour le monde, le reste du pays n'a pas encore accès aux centres hospitaliers. C'est l'une des trois problématiques que le pays doit affronter dans les années à venir. Les infrastructures du pays sont en cours de reconstruction, le relogement de la population est presque terminé. Les promoteurs reconstruisent les anciennes habitations en plus d'en bâtir de nouvelles, plus sûres et plus adaptées aux risques de catastrophes naturelles. Les quartiers sont peu à peu réhabilités, après que près de 11 millions de mètres cubes de gravats aient été évacués mais les infrastructures plus complexes comme les hôpitaux manquent encore. La seconde problématique est double, c'est la relance de l'économie et l'accès à la nourriture. Ces problèmes sont très liés dans un pays comme Haïti car la majorité des revenus du pays vient de l'agriculture, qui permet également de faire en parti face à la crise alimentaire. Haïti est actuellement confronté à la troisième problématique, l'approvisionnement en énergie. Les énergies renouvelables et principalement les panneaux photovoltaïques vont permettre aux pays de sortir de la crise énergétique, mais le défi est de taille.

Les énergies renouvelables pour sortir Haïti de la crise énergétique

Laurent Lamothe, le premier ministre Haïtien, avait annoncé l'an dernier que la compagnie EDH pourrait alimenter le pays 24h/24 pour les 6 mois à venir. Des difficultés financières et techniques ont empêché la compagnie nationale de tenir ses promesses. Des sociétés à but non lucratif comme "EarthSpark International" et "Gigawwat Global" participent à sortir le pays de sa crise. La première citée a mené à bien 12 projets dans le domaine de l'énergie solaire grâce à 13 million de dollar reçu des Agence Internationale de développement. Gigawwat Global, quant à elle, travaille sur un projet d'installation de panneaux photovoltaïques pour une puissance totale de 100 mégawatt. Avec les panneaux photovoltaïques déjà présent sur le territoire d'Haïti, la puissance totale déployée sera de 230 mégawatt, de quoi rénover une partie du réseau d'EDH et plusieurs sous-stations.


Haïti doit non seulement faire massivement appel aux énergies renouvelables pour sortir de la crise énergétique mais aussi réaliser de nombreuses économies d'énergie. Aujourd'hui, ce sont déjà 185 000 tonnes de gaz à effet de serre qui sont économiser grâce aux panneaux photovoltaïques. Les entreprises développent actuellement des chargeurs solaires portables plus performants que ceux déjà existants. Ces chargeurs permettront d'alimenter efficacement les lieux encore sinistrés du pays. D'ici quelques années, Haïti pourrait, grâce aux investissements, devenir un pays précurseur dans l'énergie solaire et dans les économies d'énergie.


Source : Vos économies d'énergie.fr