La Chine veut s'impliquer dans le développement durable

La Chine est un pays plein de paradoxes. C'est un pays avec une forte croissance (+9,2% malgré la situation économique mondiale tendue), qui pollue massivement la planète (la Chine est responsable d'environ 25% des émissions mondiales de CO2). Cependant malgré son côté "pollueur", il produit également de nombreux équipements utilisant l'énergie solaire type panneaux photovoltaïques et a déclaré vouloir s'impliquer plus fortement dans une politique de développement durable.


Engagement lors du Sommet de la Terre à Rio

C'est en ce moment qu'a lieu le 5ème Sommet de la Terre au Brésil (Rio) et alors que les prognostics sont assez pessimistes quant aux changements que pourraient apporter cette réunion mondiale, la Chine a déclaré vouloir contribuer fortement à changer les choses. Elle souhaite que le développement durable devienne un élément phare des prochaines années et permette aux générations futures de bénéficier d'une "planète propre". Cela peut paraître ironique étant donné l'immense pollution qu'elle génère, mais elle reste convaincue que c'est grâce aux innovations technologiques que la Chine permettra de mettre en place une société capable de faire des < a href="/"économies d'énergie et force est de constater qu'au vu des moyens de plus en plus importants de la Chine, on est tenté de croire que le changement peut effectivement venir en partie de ce pays.

C'est le chef du gouvernement chinois, Wen Jiabao, qui s'est exprimé en ces termes. Il a présenté son bilan d'actions écologiques en assurant que son pays souhaiter s'impliquer profondément dans une logique de développement durable mais en rappelant les difficultés que la Chine rencontre car malgré le fait qu'elle soit désormais la deuxième puissance économique mondiale, son revenu par habitant est à la 90ème place mondiale. Il faut donc qu'il trouve une solution alliant écologie et économie dynamique.


La Chine, premier producteur mondial de panneaux photovoltaïques

La Chine a toujours participé aux réunions internationales concernant l'écologie et la préservation de la planète, et s'est toujours dit concernée par ces sujets. Elle est notamment très investie dans le développement de l'énergie solaire. Aujourd'hui, c'est le Japon qui produit plus de la moitié des cellules photovoltaïques mais c'est la Chine qui assemble la grande majorité des panneaux photovoltaïques et les vend à des prix compétitifs partout dans le monde. Cependant, ces bas tarifs cachent des pratiques controversées comme des salariés exploités et des faibles conditions d'hygiène pouvant mettre en danger leur santé. Les plus gros consommateurs de panneaux photovoltaïques sont l'Allemagne et le Japon.

La Chine devrait développer de nouveaux équipements permettant de faire des économies d'énergie et réfléchir également à la meilleure gestion de ces déchets ainsi qu'à la réduction de ces émissions de gaz à effet de serre. Cependant, cela reste théorique car actuellement la Chine ne réussit qu'à augmenter la pollution qu'engendre sa croissance.


L'Europe face à ces producteurs géants

Les pays européens ont leur carte à jouer face à ces grands pays producteurs non seulement grâce à leur recherche qui peut mener à des innovations compétitives mais également en proposant des produits réalisés dans de meilleures conditions, et où le service après vente est plus efficace.


Vous souhaitez réduire considérablement votre facture d'électricité grâce à l'énergie solaire?

Calculez gratuitement vos économies d'énergie liées à l'acquisition de panneaux photovoltaïques.

Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr