Lancement à Bordeaux du plus grand parc urbain de panneaux photovoltaïques de France

La région Aquitaine a inauguré la nouvelle toiture du parking du parc des expositions lors de la foire internationale de Bordeaux. Une toiture réalisée en panneaux photovoltaïques ainsi qu'en système de récupération d'eau de pluie. Une innovation qui assurera une production équivalente aux besoins en électricité de 5000 ménages. Un grand pas pour la réalisation d'économies d'énergie.


Allier l'utile à l'agréable fut le leitmotiv des architectes de cette réalisation. La preuve en est lorsque l'on jette un coup d'œil à la nouvelle structure du parking. Les panneaux photovoltaïques installés et orientés vers le sud servent également d'ombrelles pour les voitures.

L'immense édifice dispose de 60 000 panneaux photovoltaïques et recouvre pas moins de 7000 places de parking sur une surface aussi grande que 27 terrains de football. Un confort non négligeable pour les usagers notamment en période estivale. Les structures sont colorées afin d'assurer aux utilisateurs du parking un meilleur repère.


Un progrès considérable pour les économies d'énergie

La ville de Bordeaux veut s'affirmer comme l'exemple à suivre en matière de développement durable. L'objectif de la mairie est d'assurer 23% des services de la ville par la production d'énergie propre. La centrale solaire que constitue cette toiture, produit l'équivalent de 6 mois d'éclairage public de Bordeaux, et permet d'éviter l'émission de 1700 tonnes de CO² par an.

De plus, dotées de systèmes de récupération eau de pluie, les ombrelles du parc seront en mesure de récupérer et de filtrer l'eau de pluie afin de la reverser dans le lac. Le Japon qui est à la recherche d'une production plus propre a été séduit par le projet. Des investisseurs sont même venus constater par eux mêmes la qualité de l'édifice qu'ils considèrent comme une source ayant un potentiel immense pour engendrer des économies d'énergies.


La toiture en panneaux photovoltaïques a failli demeurer dans les cartons

Ce projet est une innovation importante en France, qui devrait conduire d'autres grandes villes à faire de même en matière de développement durable. Or, ce chantier a bien failli ne jamais être lancé. En effet, l'Etat avait lancé fin 2010 le moratoire sur l'énergie photovoltaïque qui suspendait durant 3 mois les contrats de vente de l'électricité produite par les centrales ayant une puissance de 3kW en crête (les panneaux installés ayant une puissance comprise entre 32 et 99kW). Puis le prix de l'électricité rachetée par EDF a diminué. Le projet a donc du être modifié, EDF ne versant plus que 300 000 euros contre 1,3 million pour le projet initial. Le retour sur investissement est estimé à 20 ans.

L'usine Michelin située en Auvergne a également couvert sa toiture de 3 hectares de panneaux photovoltaïques. Le secteur du photovoltaïque est à la relance après une longue chute. A l'instar des journées européennes du solaire qui ont lieu en ce moment, espérons que d'autres organismes privés ou publics poursuivent leurs efforts dans les années à venir.


Vous aussi vous souhaitez également faire l'acquisition de panneaux solaires et avoir des revenus solaires pendant 20 ans. Demandez-nous un devis et calculez vos économies avec notre simulateur photovoltaïque. C'est gratuit et sans engagements.


Source: vos économies d'énergie.fr