Le Chauffe-eau solaire : une installation qui plaît !

Le chauffe-eau solaire est un équipement qui utilise la chaleur du soleil pour chauffer l’eau. Différent d’un panneau photovoltaïque, le chauffe-eau solaire est un panneau solaire thermique. C’est en captant l’énergie du rayonnement pour produire de l’eau chaude sanitaire. C’est une installation écologique utilisant une énergie propre et intarissable qui peut remplacer ou compléter une chaudière, alimentée avec une autre source d’énergie.


Fonctionnement du chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire est disponible en différents modèles : monobloc, thermosiphon et à pompe électrique, mais fonctionne avec le même système. Les capteurs solaires accumulent le rayonnement du soleil avant de transmettre l’énergie à un fluide caloporteur. Ce dernier va chauffer un réservoir d’eau ou un ballon. Les tuyaux placés dans le sol et les murs vont ensuite alimenter la salle de bains et la cuisine en eau chaude solaire.

Un chauffe-eau solaire permet de réduire jusqu’à 70% les dépenses en eau chaude. Toutefois, il n’est pas évident de l’utiliser toute l’année du fait qu’il est soumis aux conditions climatiques, il est donc indispensable de l’associer avec un autre système pour prendre le relais en cas de faible ensoleillement.


Positionnement du chauffe-eau solaire

En France, une orientation plein Sud est idéale pour le chauffe-eau solaire. Pour l’inclinaison, elle dépend des contraintes de l’habitation. Pour une installation du haut d’un toit, il doit s’incliner de 40% pour éviter la surchauffe en été et avoir un meilleur rendement en hiver. Pour un meilleur rendement, l’ et éviter les zones d’ombres.


Coût d’une nouvelle installation d’un chauffe-eau solaire

L’installation d’un chauffe-eau solaire revient plus cher du fait qu’il est plus long à amortir. Néanmoins, il profite de plusieurs subventions permettant de réduire à moitié son coût d’installation.

Le crédit d’impôt développement durable permet une déduction d’impôt sur le revenu d’une partie des dépenses engagées pour les travaux portant sur la réduction de la consommation énergétique. Cette déduction est fixée à 32 % du prix et plafonnée à 1.000 euros par m².

Pour une personne seule, elle est limitée à 8.000 euros et à 16.000 euros pour un couple. Dès le 1er janvier 2013, elle ne sera plus disponible pour les nouvelles constructions ultérieures au 1er janvier 2011. Pour être éligible à cette aide, le matériel devrait être homologué par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et installé par Qualisol, un installateur agrée.


Chauffe-eau solaire : les démarches administratives

Avant l’installation d’un chauffe-eau solaire, des démarches administratives sont à effectuer. Une Déclaration de travaux doit être déposée au service du cadastre de la mairie de la commune où doit avoir lieu l’installation. Une autorisation de l’architecte des bâtiments de France est également indispensable pour les logements se trouvant à proximité des bâtiments de France, de Plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV), de Sites classés, de Zones vertes ou de Zones classées Patrimoine mondial.


Vous souhaitez diminuer considérablement la consommation énergétique de votre logement?

Calculez vos économies liées à l’installation d’un chauffe-eau solaire

Je calcule mes économies!

Source : Vos économies d’énergie.fr