Le Gouvernement s'engage à réaliser des économies d'énergie en favorisant les travaux de rénovation thermique

Le gouvernement vient de dévoiler la première phase de son plan visant à tripler le nombre d'économies d'énergie de logement en France. Parmi les nouvelles mesures annoncées, l’on note l’ouverture prochaine d’un service public de la rénovation énergétique.

En mars dernier, François Hollande avait partagé l’ambition du gouvernement de réaliser 500 000 rénovations thermiques de logements par an d'ici 2017. Jeudi, le premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de la ministre du Logement, Cécile Duflot, et du ministre de l’Écologie, Philippe Martin, s’est déplacé à Arras, dans le Pas de Calais, pour présenter les nouveaux dispositifs issus du plan visant à faire des travaux d’économies d’énergie.

Une prime annoncée pour les économies d'énergie

L’une des nouvelles mesures annoncées est une prime qui sera accordée aux ménages. D’après le gouvernement, plus de deux tiers des Français pourront profiter de cette prime aidant à financer les travaux d'économies d'énergie. Ainsi, les personnes vivant seules et ayant des revenus de 25 000 € auront une subvention de près de 1 350 €. Les ménages les plus modestes, comme un couple avec des revenus inférieurs à 26 000 € par an pourra profiter d’une aide de 3 000 € tandis que ceux habitant en Île-de-France en auront 35 000 €. À noter que ces derniers peuvent également profiter des subventions de l’ANAH qui couvrent jusqu’à 50 % des travaux d'économies d'énergie engagés. Ces nouvelles aides viennent alors s’ajouter aux dispositifs déjà mis en place, à savoir le crédit d'impôt développement durable (CIDD) et l'éco-prêt à taux zéro et les Primes Éco Énergie. Toujours d’après le ministère, ces aides visent à aider les ménages français à réduire le coût de leurs travaux de rénovation énergétique de près de 80 %.

La mise en place d’un service public d’information pour développer les économies d'énergie

Le plan annoncé par François Hollande a pour objectif d’inciter les Français à réaliser des travaux d’économies d’énergie. En effet, si tout le monde s’y met, les résultats seront palpables, comme une réduction de la facture énergétique nationale par exemple. Un « service public de la rénovation énergétique » vient d’ailleurs d’être mis en place dans le but d’apporter un surplus d’information aux personnes souhaitant en connaitre plus sur les travaux d’économies d’énergie. Ce service est notamment accessible depuis un numéro de téléphone (0 810 140 240) et un site Internet (renovation-info-service.gouv.fr). Par ailleurs, près de 450 « Points rénovation info service » a été réparti sur l’ensemble du territoire, ouvert au grand public. Avec la mise en place de ces diverses sources d’informations, il sera plus facile aux contribuables de repérer les aides les plus avantageuses, mais également de comprendre l’importance de la rénovation énergétique et les impacts de cette dernière.

Tout le monde attend également avec impatience les conclusions de la conférence gouvernementale. Parmi les sujets qui attendent d’être traités, l’on notera le « nouveau crédit d'impôt » pour la rénovation thermique avancé par le président de la République et la baisse à 5 % de la TVA sur les travaux de rénovation, que tous les professionnels du secteur espèrent. En effet, le débat concernant le sujet se veut de plus en plus vif alors que le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter et que le pouvoir d’achat quant à lui ne cesse de chuter. Pour rappel, la facture moyenne d’un ménage a enregistré une hausse de près de 200 euros.


Source : Vos économies d'énergie.fr