Le Maroc : futur fournisseur de l'Europe en énergie verte ?

Dans quelques années, le Maroc pourrai bien être le plus gros fournisseur en énergies vertes de l’Europe. En raison de son fort taux d’ensoleillement et de sa proximité géographique avec l’Espagne, le pays a du potentiel.

Le récent rapport de recherche Forum Euro-méditerranéen des Instituts de Sciences Économiques (FEMISE), conduit par deux enseignants de l’Université de Madrid, révèle qu’effectivement le Maroc a un fort potentiel énergétique. La seule barrière reste le coût important du développement du secteur des énergies renouvelables.


Le Maroc et le plan solaire Méditerranéen

« Energies renouvelables et développement durable en Méditerranée : Le Maroc et le Plan Solaire Méditerranéen », voici le titre du tout nouveau rapport de la FEMISE, qui analyse les effets économiques de l’installation de systèmes produisant des énergies renouvelables, au Maroc au cours de 30 prochaines années. Sa publication s’inscrit dans le cadre du plan solaire méditerranéen qui prévoit la mise en place de Centrales Solaires Concentrées, de panneaux photovoltaïques.

Le rapport révèle que ce sont les centrales solaires concentrées, construites en 2000, qui présentent le potentiel de développement le plus important. Le pays ne porte pas son nom pour rien. Il y a environ dix heures d’ensoleillement par jour , contre 4 heures seulement pour la France. Le potentiel d’énergie éolienne est lui aussi important. Une extension des parcs éoliens du Nord pourrait permettre au Maroc d’exporter à terme l’électricité vers l’Europe. C’est ainsi que le Maroc pourrait fournir jusqu’à 20% des énergies renouvelables du bassin méditerranéen à l’Europe et en particulier à la France.

La FEMISE émet deux hypothèses sur la production de ces énergies renouvelables. Dans le pire des cas, le Maroc importe tous les constituants des centrales, des panneaux photovoltaïques et des éoliennes de l’étranger et se contenterai de les installer. Cela contribuerai à terme à la création de 319 000 nouveaux emplois et à une augmentation du PIB de 1,17% ; au mieux, il les crée lui-même en intégrant la chaine de production, auquel cas, ce sont 482 000 nouveaux emplois et 1,91% du PIB qui viendrait donner un coup d'accélérateur à la croissance nationale. En conclusion, la situation serait, dans un cas comme dans l'autre, nécessairement gagnante pour le pays.


Les initiatives du roi

Le roi Mohammed VI à une nouvelle politique sur les énergies renouvelables. Le Maroc veut se lancer dans de grands projets, qui lui permettrai d’une part de faire de grandes < a href="/"économies d'énergie et d’autre part de rentrer dans le camp des pays émergents.

Depuis 5 ans le roi met l’accent sur la nécessité de développer les énergies renouvelables, et maintient tout de même une politique de croissance privilégiant le développement durable. Cette politique porte déjà ses premiers fruits, puisque la facture énergétique est tombée en 2010 à 54 milliards de dirhams (près de 5 milliards d’euros), contre 70 milliards en 2009. Mais ces choix stratégiques devraient d’ici à 2020 révolutionner le marché euro-méditerranéen, faisant du Maroc un pays exportateur d’énergie propre, à destination principalement de l’Espagne et de la France.


Le coût du projet

Un projet d’une telle envergure couterai cher a l’état marocain. D’après un partenaire du FEMISE, la production de centrales solaires et la mise en place d’un réseau câblé visant à transporter l’électricité produite vers l’Europe nécessiterait un investissement colossal que les experts estiment à « quelques 8 milliards d’Euros ».

Les appels d’offres et les fonds d’investissements, nationaux et internationaux, sont pour le moment les solutions à l’investissement/

Le roi Mohammed VI décide que 10 milliards d’euros vont être investis dans les énergies renouvelables. L’objectif fixé est d’atteindre, à l’horizon 2020, 42 % de la capacité de la production électrique d’origine renouvelable.


Vous souhaitez contribuez au développement durable tout en effectuant des économies?

Utilisez notre simulateur pour calculer les économies d'énergie de votre logement doté d'installations écologiques. C'est gratuit et sans engagement

Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr