Les caractéristiques des poêles à granulés

Les poêles à granulés connaissent actuellement un succès grandissant. En effet, ces appareils s’imposent comme les nouveaux systèmes de chauffage à la mode, plus pratique que le chauffage au bois traditionnel, à la fois performants et soucieux de l’environnement.

Les poêles à granulés

Dans l’univers du chauffage au bois, les poêles à granulés, aussi appelés poêles pellets, attirent de plus en plus les consommateurs. Leur facilité d’utilisation et de maintenance sont les points les plus souvent évoqués. Une condition existe tout de même afin d’optimiser les performances du poêle, c’est d’ajuster leur réglage correctement. N’hésitez pas pour cela à demander conseil à votre vendeur ou son installateur.

Les avantages du poêle à granulés

Les avantages du poêle à granulés remportent du succès dans les foyers français.

Plus de propreté

Le poêle à granulé est beaucoup plus propre que les cheminées par exemple. Les granulés sont plus propres que la buche, engendrent moins de cendres et n’encrasse pas la chaudière.

Moins de maintenance

Plus de propreté signifie aussi moins de travail de maintenance. Avec un poêle à granulés il n’est pas nécessaire d’effectuer toutes les tâches relatives à la collecte de bois ni au nettoyage qu’il engendre.

Plus d’autonomie

La combustion d’un poêle à granulé est plus longue qu’un chauffage au bois classique, et peu durer de 2 à 4 jours. A terme, il peut être utile de faire réviser son installation tous les 2 ans par un professionnel afin de décrasser le poêle est de maintenir de bonnes performances.

Les inconvénients de la poêle à granulés

Un besoin d’électricité

Les poêles à granulés requièrent de l’électricité contrairement à un poêle à bois. De plus il ne convient pas aux grandes habitations et permet pas de chauffer qu’une partie d’un foyer.

Pour plus d'informations, cliquez ici

La prise en compte de l’emplacement

L’utilisation de ce genre de chaudière et son emplacement devra prendre en compte le volume à chauffer, mais également de la disposition des pièces. Toutefois, d’autres solutions peuvent être utilisées en complément de la poêle classique comme les poêles à granulés bouilleurs ou encore la canalisation d’air chaud.

Des risques de nuisances sonores

Par ailleurs, les poêles à granulés créent un fond sonore car ils sont ventilés. Les personnes qui ne supportent pas ce genre de bruissement pourront néanmoins opter pour des modèles silencieux à convection naturelle. Enfin, comme pour toute autre source d’énergie, il est important d’installer le poêle selon certaines normes.

Comment s’approvisionner en granulés

Les granulés peuvent être achetés en sac ou en vrac. Pour ce dernier cas il faut prévoir un entreposage. Afin d’optimiser la combustion, il est conseillé de choisir des granulés de qualité afin de limiter les phénomènes d’encrassement.

L’électricité, le fioul et le gaz concurrence le poêle à granulé

Dans l’objectif de faire profiter aux utilisateurs des zones urbaines d’un confort d’utilisation, les poêles à granulés sont actuellement en concurrence avec d’autres systèmes de chauffage, notamment le gaz. Entrent alors en compte des arguments écologiques pour appuyer la nouvelle tendance. En effet, le granulé est un résidu de bois produit en France. C’est une source d’énergie renouvelable et décarbonée, mais qui produit des particules fines que l’on peut comparer à ceux d’une chaudière au fioul.

Selon les chiffres publiés par le fabricant Palazzetti, il parait que lepoêle à granulés est en train de concurrencer le fioul et l’électricité en zone rurale. Cela s’explique notamment par son coût avantageux. Toutefois, il faudra compter avec les frais puisque l’appareil coute dans les environs de 2 000 et 3 000 € et que son installation varie entre 1 000 et 1 500 €, une somme assez conséquente par rapport aux autres systèmes de chauffage.

Pour plus d'information vous pouvez consulter ce site.

Source : vos économies d'énergie.fr