Les énergies renouvelables dans nos poches via nos smartphone

L’entreprise SunPartner s’est donnée pour objectif de réduire au mieux l’impact des Smartphones sur l’environnement. À cet effet, il vient de mettre au point des films photovoltaïques transparent qui devrait permettre de recharger son smartphone avec des énergies renouvelables. Cette découverte incroyable devrait également être utilisée dans d’autres secteurs.

Une découverte sur l'utilisation de l'énergie solaire intéressante

L’entreprise Sunpartner est de ces sociétés qui cherchent à proposer des innovations technologiques contribuant à la réduction des impacts qu’ont l’utilisation de nouvelles technologies, notamment de téléphone portable, sur l’environnement. C’est d’ailleurs dans cette veine qu’il a inventé le composant wysips, un film en verre de 50 cm, souple et entièrement transparent. Le Wysips est un écran fin qui se compose de microbandes photovoltaïques invisibles à l'oeil nu et qui produit de l'énergie solaire à partir d'énergie lumineuse naturelle ou artificielle. Pour ce faire, il s’équipe de cellules photovoltaïques productrices d’électricités recouvertes par des microlentilles qui dévoilent l’effet d'optique. À noter que le film fin est intégré à l’écran du smartphone et promet un rendement de 10 %. Certes, ce n’est pas assez pour rendre le terminal autonome, mais c’est déjà suffisant pour réduire la taille de batterie de plus de 20 %.

Une mine d’or en énergies renouvelables pour les fabricants

Cette découverte foudroyante devrait intéresser tous les fabricants de Smartphones, mais aussi les utilisateurs désireux d’apporter leur soutien à l’environnement. Les premiers téléphones photovoltaïques qui embarquent cette nouvelle technologie devraient être proposés sur le marché dès l’automne prochain. Les plus grands noms du secteur de la téléphonie semblent d’ailleurs être tombés sous le charme de la Wysips. En effet, le recours à cet écran fin pourrait réduire de manière conséquente l'impact écologique de l'industrie des mobiles qui d’après les études menées par International energy agency, devrait représenter près de 10 % du besoin d'énergie électrique mondial en 2030. Le concept devrait être également proposé dans les pays en voie de développement où les portables pourront être rechargés au seul contact de l’énergie solaire. L’idée est de rendre les appareils autonomes et moins dépendants du réseau électrique.

Un projet sur le long terme

Pour rappel, l’entreprise SunPartner vient récemment de se voir attribuer le prix « Nobel Sustainability Supported Clean Tech Company 2013 ». L’obtention de ce titre honorable lui a d’ailleurs valu de multiplier les collaborations et de signer des contrats avec de grands groupes industriels pour l’intégration de cette nouvelle technologie dans le secteur du bâtiment, du transport, mais aussi dans le secteur des semi-conducteurs. Ainsi, dans le secteur du bâtiment, la nouvelle technologie devrait être intégrée dans les vitrages et les façades des bâtiments qui deviendront producteurs d'énergies renouvelables. Ils pourront ainsi alimenter les bâtiments en microénergie. Dans le milieu des transports, la nouvelle technologie devrait permettre de faire fonctionner les vitrages et les équipements à proximité de manière autonome. Cela permettra de simplifier les installations électriques puisqu’à ce stade, l’ouverture des fenêtres, du toit ouvrant et du tableau de bord ne dépendra plus du réseau électrique et deviendra autonome.

Avec cette trouvaille en terme d'énergies renouvelables, SunPartners gagne en renommée et devrait crouler sous les demandes de collaborations et les contrats de production sur le long terme d’ici quelques mois.


Source: Vos Économies d'Énergie.fr