Les énergies renouvelables et la production de panneaux photovoltaïques sauve une entreprise au bord de la faillite.

Soitec, une entreprise spécialisée dans les semi-conducteurs, a réussi à lever un financement de près de 174 millions d’euros en deux mois. Si la première subvention a été perçue comme une augmentation du capital, le deuxième versement a été partagé sous forme d’obligations convertibles ou échangeables. Ce regain d’intérêt des investisseurs pour l’entreprise vient notamment de sa décision à changer de secteur d’activité et de s'impliquer dans les énergies renouvelables.

Cap sur les énergies renouvelables !

Soitec est une entreprise basée à Bernin, dans l’Isère, près de Grenoble. Elle se spécialise notamment dans les semi-conducteurs. Le bilan financier de l’entreprise n’était pas miroitant durant l’exercice 2012-2013 qui s’est soldé par une perte nette de 210 millions d’euros, soit 80 % du chiffre d’affaires. Au premier trimestre de l’année suivante, les ventes ont enregistré une baisse de près de 28 %. D’ailleurs, pendant cette année, la côte des actions de l’entreprise en bourse a affiché un recul net de 27 % (1,59 €) depuis le 1er janvier et de 75 % en trois ans. Mais l’entreprise n’a pas baissé les bras. Elle a notamment fait le pari de trouver de nouveaux investisseurs qui viendraient les aider à se redresser et à reprendre les activités. Pari tenu, car elle a trouvé le moyen de séduire les investisseurs et ce, grâce aux énergies renouvelables.

L’entreprise a choisi de changer de secteur et de se tourner vers l’énergie solaire. À l’heure où le prix des plaques de silicium pour microprocesseurs est sans cesse en recrudescence et où le marché du PC n’arrive pas à se relever, Soitec a décidé de tout miser sur la fabrication de cellules pour panneaux photovoltaïques de haute performance. Ce secteur porteur a déjà permis à d’autres entreprises de se refaire une santé, mais l'augmentation régulière de nouveaux acteurs sur le marché risque fortement de le saturer d’ici quelques années.

Le pari de l'énergie solaire grâce aux panneaux photovoltaïques

Les ingénieurs de Soitec n’ont pas eu beaucoup de mal à cerner la nouvelle technologie. Ils ont ainsi réussi à produire un système de panneaux photovoltaïques à concentration (CPV), une technologie généralement destinée aux centrales solaires. Ce CPV affiche une bonne résistance à de fortes températures et ne requiert pas d’eau de refroidissement. Il se compose notamment de miroirs qui reçoivent les rayons du soleil avant de les réutiliser. La centrale solaire offre un rendement supérieur et n’induit pas de gros frais d’entretien, de quoi offrir à la fois économies d'énergies et financières. Dans l'optique de proposer mieux, l’entreprise vient de créer un CPV d’une efficacité de 31,8 %, un record de capacité jamais inégalé. Le projet a été homologué par les autorités américaines et françaises et promet à Soitec un avenir miroitant.

Même si l’entreprise a su dépasser les mauvais jours, la transition ne fut pas facile. Au 30 juin, la société a enregistré un total de ventes de 0,3 million d’euros, moins de 1 % de son chiffre d’affaires trimestriel. Soitec produisant des panneaux photovoltaïques parmi les meilleurs, le carnet de commandes ne cesse de se remplir et les commandes affluent de partout (Moyen-Orient, Afrique du Sud, États-Unis) mais sont envisagées dans les trois prochaines années. La question est : l’entreprise pourra-t-elle continuer sur sa lancée d’ici là ?


Source : Vos économies d'énergie.fr