Les toits de paris, pionnier des panneaux photovoltaïques

La plus grande centrale de panneaux photovoltaïques de Paris a été mise en place sur le toit d’un immeuble dans le futur éco-quartier Clichy-Batignolles. Installée sur le toit de l’immeuble Quintessence, cette centrale photovoltaïque de Paris s’étend sur une surface de 50 mètres carrés et dispose d’une capacité de production de 69 kilowatts-crête (kWc). Elle est active depuis le 19 octobre dernier.


Panneaux photovoltaïques : 50m2 sur un toit de paris

La conception de cette centrale a été réalisée par Sunvie, concepteur, développeur, intégrateur et exploitant de projets solaires photovoltaïques. Quant à l’exploitation de la centrale, elle a été confiée à Solarvip, une société semi-publique qui œuvre pour le développement de la filière photovoltaïque à Paris.

Initialement, le projet devrait être intégré au dessus d’un bac acier étanche, mais pour des mesures de sécurité cette idée a été abandonnée. Afin de respecter les requêtes des organismes de contrôle et sécurité, le bâtiment, construit par le promoteur immobilier Nexity a été choisi pour sa réalisation. La charpente métallique a été conçue sur mesure et fixée sur la structure de l’immeuble. Et pour la sécurité, un garde-corps a été placé autour de la centrale.


Panneaux photovoltaïques : Un projet écologique

Cette installation est le début d’un immense projet, car selon Didier Bailly, directeur général de Paris Batignolles-Aménagement : « D’ici à 2017, nous comptons installer 40.000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques sur nos immeubles ». De même, le palais de Justice fera l’objet de ces futures installations, a-t-il également précisé. Pour un développement équitable, l’électricité produite sera revendue à EDF et les bénéfices repartis entre les locataires.

Malgré le fait que cette perspective offre des avantages écologiques, sur le plan économique ce loin d’être rentable. En effet, il permettra de réduire l’émission de gaz à effet de serre jusqu’à 75% en 2050. D’un point de vue économique, le projet n’est pas avantageux. L’installation des panneaux photovoltaïques nécessite un investissement important alors que le prix du rachat de l’électricité par EDF ne cesse de se déprécier.


Économies d’énergie : Des nouveaux projets en perspectives

Dans le cadre du plan climat de la ville, la mairie de Paris compte faire construire des bâtiments producteurs d’énergie à la place des bâtiments consommateurs. Anne Hidalgo, première adjointe au maire, a tenu à préciser « Aujourd’hui, on pense photovoltaïque sur tous nos projets ».

Allant dans ce même sens, une nouvelle installation devrait voir le jour au début de l’année 2013. Plus imposante que la précédente, cette centrale photovoltaïque de 3.500 mètres carrés est actuellement en construction sur le toit de la halle Pajol, dans le quartier de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement. Elle devrait avoir une puissance de 465kWC, correspondant à la consommation en énergie des équipements de la halle. Sa mise en service devrait débuter au premier trimestre de la même année.

Pour l’année 2014, la mairie envisage d’installer 40.000 mètres carrés de panneaux sur les toits de Paris. Cependant, l’initiative est confrontée à des problèmes d’ordre technique dont les statuts juridiques, un ensoleillement limité, une forte densité ainsi qu’une lumière parfois masquée. Pour faciliter l’exploitation des panneaux solaires, un cadastre d’ensoleillement a été élaboré par la ville de Paris.


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques ? Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr