Londres va inaugurer le plus grand pont de panneaux photovoltaïques au Monde

Après l’Australie, Londres va disposer dans peu de son propre pont solaire. Cette démarche s’inscrit dans un projet de développement durable dans lequel Londres s’est promis de s’engager. Lors de son inauguration, ce pont deviendra celui étant le plus recouvert de panneaux photovoltaïques au monde


Retardée plusieurs fois, la construction du fameux pont solaire de Londres est sur le point d’être terminée. Coïncidant avec les J.O de Londres prochain, l’inauguration de ce pont est proche. Après que Londres se soit mis « au vert » à l’occasion des J.O, il est actuellement en train de peaufiner les derniers mécanismes qui rendront son pont utilisable. Ceux qui ont déjà visité Londres connaissent sans aucun doute le fameux « Tube » londonien, un métro assez unique qui se démarque par ses stations enfouies et ses nombreuses lignes. Le pont de Blackfriars est en cours de rénovation et devrait accueillir le passage d’une nouvelle ligne de train qui relie Brighton à Bedford. À noter que 24 trains par heure devraient desservir cette ligne de métro.

Le pont sera équipé de plus de 4400 panneaux photovoltaïques de dernière génération. À noter que c’est la firme spécialisée dans l'énergie solaire, Sanyo qui a fourni les cellules et les panneaux nécessaires à la réalisation de ce grand projet. Les travaux devraient normalement être terminés dans le courant de ce mois, et ce, avant le début des Jeux olympiques de Londres qui commenceront le 27 juillet prochain.


Le pont disposera panneaux photovoltaïques de dernières générations

Les 4400 panneaux photovoltaïques utilisés pour recouvrir les 6000 m du toit du pont afficheront une puissance de 1103 mégawatts (MW). Très performantes, ces équipements sont de la dernière génération de panneaux photovoltaïques et ont été fournies par le fabricant spécialisé en panneaux et cellules photovoltaïques, Sanyo. Ils devraient fournir plus de 50 % des besoins électriques de la station de métro et donc 50% d'économies d'énergie. La réalisation de ce pont compte parmi les avancées technologiques les importantes jusqu’à aujourd’hui. Géré par les services du Lord-maire, le pont de Blackfriars construit en 1886 est un vrai monument historique qui s’est vu modernisé dans le but de fournir la moitié de l’énergie électrique nécessaire au bon fonctionnement de la station. À noter que c’est le deuxième pont solaire au monde, après le pont de Brisbane en Australie.


Une toiture 100 % écolo

Sanyo a fait preuve d’une très grande ingéniosité en proposant de fournir les panneaux photovoltaïques. L’objectif premier était de moderniser au mieux le pont en gardant son architecture de style victorien. Le pari a été tenu par le fabricant et les maquettes présentées répondent totalement aux désirs du maire de Londres. Dans l’optique de modernisation, le pont se verra affublé d’un toit qui accueillera plus de 6.000 m de panneaux solaires.


Un paysage moderne pour Londres

Entre les retards pris par les constructeurs et l’avancée du secteur photovoltaïque, la technologie des panneaux a évolué. Toutefois, les panneaux qui équipent le toit du pont de Blackfriars accueilleront une solution composée de modules solaires HIT. Ils proposent un rendement élevé, avec un ratio de conversion d’énergie de 21.6 % ainsi qu’une production d'énergie importante. La couverture de cette structure a déjà été expérimentée avec succès en Australie ainsi qu’en Belgique, sur un tunnel ferroviaire de 3,4 km près d’Anvers qui est recouvert de 16.000 panneaux photovoltaïques.

Tony Blair avait pris rendez-vous avec la planète en affirmant que les Jeux Olympiques de Londres seraient les plus verts de l'histoire, les efforts consentis sont à la mesure de cette ambition


Source: vos économies d'énergie.fr