Ouverture du premier data center écologique en Islande

Alors que les data centers consomment de plus en plus d’énergie à cause des serveurs informatiques qu’ils abritent, un premier data center en Islande a décidé d’utiliser les énergies renouvelables pour faire des économies d’énergie.

La consommation électrique des data centers dans le monde équivaut à 1,5 % de la consommation électrique mondiale

Avec le développement de l’informatique et d’internet, la consommation d’énergie a explosé. Des entreprises comme Google ou Facebook ont besoin d’énormément d’énergie pour faire fonctionner leurs serveurs qui abritent des données de millions d’utilisateurs.

Selon les données du site guideinformatique.com, en dix ans, un data center d’environ 300 m² qui comprend 80 baies et 2000 serveurs d'une puissance totale d'un mégawatt consommera 177 millions de kWh d’électricité, pour alimenter les serveurs, et 227 millions de litres d'eau, pour les refroidir. Si on multiplie ces chiffres par les 2 000 data centers présents dans le monde, la consommation d’énergie devient faramineuse.

Selon JG Koomey, les data centers mondiaux ont consommé, entre 2005 et 2010, 275 milliards de kWh par an, soit environ 1,5 % de la consommation électrique mondiale.

Un data center écologique a ouvert en Islande

On comprend alors l’importance de trouver des solutions pour faire des économies d’énergie dans les data centers.

Or, la semaine dernière, le premier data center écologique a vu le jour en Islande, sur une ancienne base de l’Otan fermée en 2006. Il s’agit d’un data center de la start-up Verne Global dirigée par Jeff Monroe. C’est ainsi le premier data center qui fonctionne à 100 % avec des énergies renouvelables.

Ce data center de 500 m² situé à Reykjanesbaern fonctionne grâce à l'énergie géothermique et l’énergie hydraulique. Le data center a également été conçu de telle sorte que l’air extérieur refroidisse les ordinateurs, sans avoir besoin d’appareil frigorifique. Les économies d’énergie prévues sont environ de 50 % par rapport à un data center « normal ». En effet, la moitié des coûts d’un data center est causée par la facture d'électricité. L’électricité sert pour l’alimentation des serveurs et leur refroidissement, par ventilation ou climatisation.

Ce data center a coûté environ cinq millions d’euros. Il pourra supporter une charge de serveurs informatiques de plus de 100 mégawatts, ce qui équivaut environ à la moitié des data centers de Google dans le monde.

Quelques premiers pas écologiques en France dans les data centers

En France, certaines expériences avaient déjà été engagées pour faire des économies d’énergie dans les data centers. Par exemple, un data center d’une banque se situant à Marne-la-Vallée a fourni la chaleur produite par ses serveurs aux entreprises des alentours.

Qu’est-ce qu’un data center ? A quoi servent ses serveurs informatiques?

Un data center est une grande usine qui abritent des ordinateurs que l’on appelle des « serveurs informatiques ». Ces serveurs, généralement rangés dans des baies, abritent des milliards de données informatiques d’entreprises et de banques. Ces données informatiques concernent les entreprises et les particuliers. C’est pourquoi de nombreux systèmes sont là pour éviter la perte accidentelle de données (incendies, coupures de courant, …) ou des intrusions malveillantes.

Source : Vos économies d’énergie .fr