Panneaux photovoltaïques: L'Allemagne ne veut pas se lancer dans une guerre commerciale avec la Chine

Depuis quelques semaines, l'Allemagne fait savoir qu'elle n'apprécie pas la politique de prix agressive menée par la Chine en ce qui concerne la vente de panneaux photovoltaïques. En effet, alors que l'Allemagne est le premier pays européen en matière de développement de l'énergie solaire, elle essuie depuis quelques mois de sérieux revers sur ce marché et accuse la Chine de dumping (comportement illégal en Europe).

Certaines entreprises allemandes spécialisées dans les panneaux photovoltaïques, n'arrivant plus à faire face à la concurrence chinoise, ont été contraintes de déposer le bilan. L'Allemagne, mécontente de cette concurrence qualifiée de déloyale, a même envisagé d'avoir recours à la justice. Cependant, Angela Merkel, la chancelière, a affirmé qu'elle ne voulait absolument pas commencé une "guerre commerciale" avec la Chine même si elle souhaiterait que celle-ci change sa politique de prix pour empêcher que le secteur de l'énergie solaire ne soit plombé par des distorsions.


Visite de Angela Merkel en Chine

La semaine dernière, Mme Merkel s'est rendu en Chine (Beijing) pour aborder certains sujets épineux comme notamment la politique d'exportation chinoise en ce qui concerne les énergies renouvelables (principalement les panneaux photovoltaïques), et les terres rares. Comme la Chine, pour ces matériaux en question, représente 90% de l'offre internationale, elle est un acteur majeur des ces marchés et chacune de ces décisions a un impact conséquent sur le reste du monde. Actuellement, en plus de l'accusation de dumping, la Chine a réduit ses exportations et les prix ont ainsi flambé. Lors de cet échange, les chefs des gouvernements allemand et chinois ont pu exposer leurs différents points de vue. Le premier ministre chinois, Wen Jiabao, a d'un côté affirmé que la Chine n'a pas diminué sciemment ses exportations pour augmenter les prix mais pour préserver l'environnement; et Angela Merkel a estimé qu'il était capital que la Chine fasse des concessions si elle ne veut pas qu'une initiative européenne se forme en ce qui concerne le différend sur l’énergie solaire.

Toutefois, malgré la volonté allemande de ne pas rentrer dans une guerre commerciale sur l'énergie solaire, la Commission européenne prendra la décision, le vendredi 7 septembre, d'ouvrir une enquête ou non car des plaintes ont été déposées pas des sociétés européennes spécialisées dans les panneaux photovoltaïques (notamment SolarWorld). Certaines sources affirment d'ores et déjà que la Commission risque de décider de mener l'enquête.


Le point de vue de la Chine face à sa réduction des exportations

M. Wen Jiabo s'est justifié lors de l'entretien avec Mme Merkel en déclarant que son pays n'avait aucunement l'intention de réduire volontairement ses exportations de terres rares et qu'il aimerait que ce litige soit résolu non pas par une enquête de la Commission Européenne mais plutôt par la coopération. C'est l'année dernière que l'action a eu lieu: la Chine a brutalement baissé le nombre de ses exportations (et les prix ont alors augmenté) et a immédiatement été interpellée par ses partenaires commerciaux qui ont jugé complètement déloyale cette attitude. Malgré les explications chinoises comme quoi cette action est liée à la nécessité de mieux préserver l'environnement, l'organisation mondiale du commerce (OMS) examinera quand même l'ensemble des plaintes européennes, américaines et japonaises qu'elle a reçu.


Vers un compromis?

Le ton adopté par la chancelière lors de cette réunion était ferme et indiquait qu'elle ne changerait pas d'avis quant à la concurrence déloyale de la Chine. Pour elle, il est primordial que la Chine reconnaisse que certains de ses comportements sont contraires au droit européen. Elle a ajouté que "nous ne sommes pas au bout de nos peines" et qu'elle aimerait qu'une réelle transparence soit mise en place où chaque partie donnerait sa version de ce qui est arrivé. Toutefois tout le monde ne semble pas du même avis et certaines sociétés chinoises ont déjà fait savoir qu'elles souhaitaient que leur gouvernement riposte si la Commission Européenne venait à mener une enquête.


Vous souhaitez réduire considérablement votre facture d'électricité grâce à l'énergie solaire?

Calculez gratuitement vos économies d'énergie liées à l'acquisition de panneaux photovoltaïques.

Je calcule mes économies

Source: vos économies d'énergie.fr