Photovoltaïque : Une baisse des tarifs d'achat en 2015

Le 27 janvier dernier, la CRE (Commission de Régulation de l'Energie) a publié sa délibération concernant une nouvelle baisse des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque pour le 1er trimestre 2015. Un arrêté ministériel d'homologation pris par les ministres de l'Economie et de l'Energie devrait prochainement officialiser cette baisse.

Comment ont été réévalués des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque ?

D'après l'arrêté du 4 mars 2011, qui fixe les conditions d'achat de l'électricité produite via l'énergie solaire, les tarifs sont réévalués trimestriellement selon le nombre de raccordements de la période précédente.

Selon l'article 5 de ce même arrêté, "la Commission de régulation de l’énergie transmet aux ministres en charge de l’énergie et de l’économie, dans un délai de sept jours à compter de la réception des bilans mentionnés à l’article 4, les valeurs des coefficients SN et VN résultant de l’application de l’annexe 1 du présent arrêté, l’indice N représentant le trimestre sur lequel portent les bilans, ainsi que les données permettant de déterminer ces valeurs".

Ainsi, d'après les résultats obtenus au trimestre dernier, une diminution des tarifs d'achat a été décidée pour le premier trimestre 2015. Pour les installations intégrées au bâti (IAB) une baisse de 1,5% a été établie, et une de 2% pour l'intégration simplifiée au bâti (ISB). Le CRE s'est basé sur le nombre de demandes de raccordement du dernier trimestre 2014 avec 25,4 MW de puissance cumulée pour les installations bénéficiant du tarif IAB et 30,8 MW pour celles bénéficiant du tarif ISB.

A combien s'élève le tarif d'achat d'électricité photovoltaïque pour 2015 ?

Le tarif d'achat pour les installations intégrées au bâti (ISB) passent de 26,97 c€/kWh pour 2014 à 26,55 c€/kWh pour cette année. Le tarif d'achat pour l'intégration simplifiée au bâti (ISB) passe de 13,74 c€/kWh à 13,47 c€/kWh pour les installations comprises entre 0 et 36kW et de 13,05 c€/kWh à 12,79 c€/kWh pour les exploitations de 36 kW à 100 kW.

Le 16 janvier dernier, Ségolène Royal avait affirmé vouloir relancer les projets photovoltaïques en marquant sa volonté de modifier les tarifs d'achat pour les ISB. D'ailleurs, dans les semaines à venir, un appel d'offres pour l'Outre-mer devrait être publié.