Que représente l’énergie éolienne en hiver ?

La production d’électricité provenant des éoliennes ainsi que des autres sources d’énergies renouvelables n’est pas permanente. Elle dépend entièrement de la saison ainsi que de la météo. En période hivernale, au moment où la demande est en hausse, que représente cette source d’énergie ?


Énergie éolienne : Augmentation de la production en hiver

Dans une analyse sur l’hiver 2012-2013, RTE a publié le rôle complémentaire de l’éolien comparé à l’énergie nucléaire pendant l’hiver. D’après les résultats, il a été avancé que contrairement aux panneaux photovoltaïques, les éoliennes produisent plus d’électricité pendant la période hivernale. Selon cette étude, le mercredi 7 décembre 2011, la production éolienne a atteint un record de 5350 MW.

RTE a soutenu que malgré la tension sur le marché européen de l’électricité « le risque de coupures d’électricité pendant l’hiver prochain resterait modéré en France ». Il a aussi été avancé que sur le mois de décembre 2011, le secteur éolien a produit 4,2% de l’électricité à 19h, à cette heure où la consommation énergétique est la plus forte.

De même, il a été indiqué que cette croissance du parc éolien en France contribue au soutien du réseau de janvier à mars, la période où la disponibilité de l’exploitation du nucléaire est insuffisante.

Outre son soutient au réseau électrique, en période de grand froid l’énergie éolienne apporte un réel avantage aux ménages du fait qu’il est la source d’énergie renouvelable le moins élevé après l’hydraulique. Le secteur éolien couvre déjà plus de 3% des besoins énergétiques, dont le soutien à la filière représente actuellement 2 à 3 euros par foyer et par an.


Énergie éolienne : Un grand rôle dans la transition énergétique

Dans la transition énergétique, la filière éolienne tient une place importante. Selon les résultats d’une étude menée par France Energie Eolienne (FEE), à l’horizon 2030, l’éolien pourra à lui seul couvrir 25% de la consommation d’énergie. Cette proportion devrait correspondre à 40 GW en onshore et 15GW en offshore.

A cet effet, la FEE, par l’intermédiaire de son Président Nicolas Wolff a demandé à la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie d’offrir une place à cette filière dans la transition énergétique en évoquant « L’éolien est une source d’énergie primordiale pour réussir la transition énergétique, elle mérite un siège à part entière au Parlement du débat et non un strapontin ».


L’éolienne française en chiffre

Pour cette année, la France compte 4.058 éoliennes installées. Ces installations ont une capacité de production de 6.640MW contre 6.397 MW en novembre 2011. La mise en place de ces infrastructures a généré 11.000 nouveaux emplois.

En 2011, l’électricité éolienne produite était de 11,9 TéraWattheures, ce qui équivaut à 2,95Mtep. Calculée sur la base des besoins énergétiques en France, cette production représentait une part de 2,5% de la consommation électrique totale du pays en 2011.

D’un point de vue environnemental, la filière éolienne a permis de limiter la pollution en évitant l’émission de 3,13 millions de tonnes d’émission de gaz à effet de serre en 2011.


Saviez vous que votre logement peut être alimenté par votre propre éolienne ?

Calculez vos économies d'énergie liées à l'acquisition d'une éolienne domestique

Je calcule mes économies