Un parc éolien va voir le jour dans les Vosges

Six communes des Vosges ont pour projet de construire un parc éolien à proximité de leurs communes. Elles viennent d’obtenir le feu vert après neuf ans d’attente.

Un nouveau parc éolien d’ici 2013…

Six communes vosgiennes ont obtenu l’autorisation de construire un petit parc éolien par les Préfets du Bas-Rhin et des Vosges. Ce parc sera composé de 10 éoliennes de 140 mètres de haut : deux devraient être installées dans le village de Saâles (versant alsacien des Vosges) et huit autres sur cinq autres communes du plateau de Belfays (versant vosgien). Le chantier devrait être achevé en 2013. Les maires des communes définissent cet investissement comme un projet durable "pour la future génération".

Pour favoriser le vent, les éoliennes devraient prendre place en moyenne montagne. Les deux éoliennes de Saâles auront une puissance de deux mégawatts. Elles devraient fournir en électricité les habitants de haute altitude. Le but est de faire des économies d’énergie et de favoriser les énergies renouvelables.

Neuf ans d’attente pour obtenir l’autorisation de construire

Les maires des villages ont attendu neuf ans pour obtenir cette autorisation ayant été confrontée à plusieurs obstacles. Certaines associations se sont opposées à ce projet notamment à cause de la dangerosité supposée des éoliennes pour les chauves-souris ou la sonorité des éoliennes.

Quelques obstacles restent à franchir pour mener ce projet éolien à bien

Même si une grande partie du projet est en marche, le chantier ne peut pas encore débuter. En effet, les opposants ont maintenant un délai de deux mois pour déposer un recours contre le projet éolien. Selon le maire de Saâles Jean Vogel, des discussions ont déjà eu lieu avec les associations locales, notamment Alsace Nature. Ainsi, les potentiels opposants devraient être des associations nationales pour la préservation des paysages.

Un financement local des éoliennes

Ce projet va demander un investissement significatif : chaque éolienne devrait coûter environ 3 millions d’euros. Le financement des éoliennes devrait venir pour environ 70 % des collectivités locales et des riverains volontaires. Le but du projet est que les retombées économiques des éoliennes soient avant tout locales. Pour cela, les propriétaires des éoliennes doivent être de la région. L’actionnariat populaire demande la formation d’une société financière spécialisée dans la collecte de l'épargne citoyenne.

Ainsi, pour mettre en place cet actionnariat hors norme, les maires devraient être appuyés par l’association nationale Énergie Partagée. Cette association a pour but de rassembler les citoyens et les collectivités autour de projet lié aux énergies renouvelables et à la production d’énergie.

Enfin, c’est EDF Énergies Nouvelles qui devrait s’occuper de la mise en place du dispositif. Les éoliennes devraient donc fournir de l’électricité d’ici 2013 si tout se passe bien.


Si vous souhaitez calculer vos économies d’énergie en installant une éolienne, essayez notre simulation économies d'énergie éolienne.

Source : Vos économies d’énergie .fr