Une energie renouvelable des plus inattendues

L'energie renouvelable qui vient des déchets

Le dispositif réglementaire récemment publié dans le Journal officiel stipule l'autorisation d'injecter dans les réseaux de gaz le biométhane exploité à partir des boues de STEP. Il a également établi une grille tarifaire spécifique d’achat destiné à favoriser l’évolution de ce projet. Le principe d'exploiter des déchets pour obtenir une energie renouvelables est mis à l’honneur dans ce dispositif. Ce projet se concentre sur l’augmentation de la production ainsi que l’utilisation locale de cette energie renouvelable en remplacement du gaz d’origine fossile.

Les STEP ont été à l’origine exploités uniquement pour fournir de la chaleur destinée au chauffage de bâtiment. La technique a été ensuite améliorée afin de produire du biogaz. Cette energie renouvelable est obtenue par la fermentation de matières organiques, en l'occurrence, les déchets de STEP. Cette transformation est obtenue par la méthanisation dans le processus d’épuration des eaux. Les molécules de méthane contenues dans le biogaz sont comprimées afin d’obtenir un gaz de meilleure qualité. Ce gaz obtenu peut être injecté dans les réseaux de gaz naturel pour être utilisé dans les ménages. Cette nouvelle forme de gaz est un vrai coup de pouce pour la production d’energie renouvelable.

La transition énergétique a un nouveau visage

La méthanisation est une technique innovante permettant de profiter de plusieurs avantages. Le premier avantage concerne la valorisation des déchets par leur transformation en énergie exploitable. Le second avantage technique se rapporte à la production d’energie renouvelable locale. Cette technique de valorisation des déchets entre dans le cadre des priorités du gouvernement dans le domaine du développement durable. Ce nouveau modèle énergétique permet en effet de transformer les déchets en energie renouvelable afin de produire de l’électricité, de la chaleur, du carburant ou par injection dans les réseaux de gaz naturel.

Une augmentation des demandes d’injection de biométhane issus des STEP par les collectivités locales a été constatée depuis peu. Cette augmentation devrait continuer dans les années à venir. Le nombre de stations d’épurations équipées devrait également se multiplier en fonction de la demande. D’ici 2020, plus de soixante stations d’épurations pourraient bénéficier de nouveaux équipements destinés à la transformation énergétique des déchets.

La production annuelle prévue avec les nouveaux équipements est estimée à 500 GWh de biométhane. Ce chiffre correspond à la consommation annuelle de plus de 40.000 foyers. Cette quantité conséquente de gaz vert sera injectée dans les réseaux de gaz locaux afin de limiter les déplacement et de faire une économie d'énergie. La production locale de ce gaz vert a été mise en place dans l’objectif de réduire le coût de l'énergie. Cette augmentation de la production de biogaz provenant de STEP devrait donc fournir de l’énergie à un prix acceptable pour les collectivités locales. Ce coup de pouce à la transition énergétique est assez inattendu mais est le bienvenu.

Source : VosEconomieDEnergie.fr