Une fenêtre "intelligente" fera isolation et production d'énergie solaire.

Une équipe chinoise vient de présenter récemment un nouveau concept innovant dans la célèbre revue Nature Scientific. Ce nouveau concept révolutionnaire tient en une fenêtre « intelligente » qui arrive à réguler la chaleur solaire et peu en plus générer de l’énergie solaire tout en restant transparente. De quoi réaliser des économies d'énergie considérables.

Une fenêtre « intelligente » qui fait de l'énergie solaire

Ce nouveau concept se veut tout à fait intéressant par le fait que tout en restant transparent, il arrive à réguler la chaleur qui entre dans la maison en plus de générer de l’énergie solaire. Il a été prouvé que les surfaces vitrées comptent parmi les premières sources de déperdition de chaleur en hiver tandis qu’en été, ils transforment les pièces en de véritables fournaises. Certes, elles participent à faire l’esthétique d’un bâtiment et contribuent à améliorer le confort de vie intérieur, mais elles ne sont pas du tout écologiques. Selon l’équipe chinoise, les fenêtres sont largement utilisées dans la construction d'immeubles et doivent être revues pour permettre des économies d’énergie et participer à l'isolation. C’est à cet effet qu’ils viennent de proposer le concept des fenêtres dites «intelligentes ». Elles se veulent nettement plus performantes, car elles s’adaptent aisément aux changements de climats extérieurs et devraient permettre de réduire de manière assez conséquente la consommation en énergie des bâtiments, que ce soit pour le chauffage d’un bâtiment pendant l’hiver ou sa climatisation en été.

Des solutions intéressantes en isolation pour les économies d'énergie

Un des chercheurs, Gao Yanfeng, de l'Université de Shanghai et de l'Académie des Sciences chinoise, a déclaré que la principale innovation qu’apportent leurs travaux est de proposer un concept de fenêtre intelligente qui peut simultanément faire des économies d'énergie et en générer. Il convient de rappeler que les fenêtres actuellement proposées sur le marché ne peuvent que réguler la chaleur et réguler la lumière du soleil, mais ne permettent pas de générer de l’énergie. Les chercheurs se sont alors mis pour défi de proposer de nouvelles solutions qui permettent de garder les fenêtres transparentes alors qu’elles peuvent à la fois générer de l’énergie et d'améliorer l'isolation.

Ce système ingénieux repose sur l’utilisation de particules d'oxyde de vanadium (VO2), pris en sandwich entre deux plaques de polycarbonate pour le vitrage. À noter que le VO2 est un composé chimique dont les propriétés se muent au gré de la température. Ainsi, avec une température en dessous de 68 °C, le matériau est isolant et transparent à la lumière infrarouge, mais au-dessus de 68 °C, il devient conducteur et réfléchit la lumière infrarouge. Pour ce qui est de la production d’énergie solaire et de la régulation de chaleur, ce sont les cellules solaires disposées autour de la vitre qui s’en charge.

Ce dispositif ingénieux, s’il est utilisé à grande échelle, devrait permettre de réduire les coûts d'énergie pour le chauffage, la climatisation et l'éclairage des bâtiments. Les chercheurs espèrent d’ailleurs que le concept soit porté à l’industrialisation. Concernant les questions de coût, Gao Yanfeng a indiqué que le coût de ce dispositif n’a pas encore été établi, mais qu’il devrait être assez bas par rapport aux autres dispositifs déjà existants. Avec de telles fenêtres, il parait clair que les économies d’énergie deviendront plus aisées à réaliser tant pour les particuliers et les industriels.


Source : Vos économies d'énergie.fr