Votre eau est maintenant chauffé par l'énergie thermique solaire ... dans votre clôture.

Une nouvelle façon d'utiliser l'énergie solaire thermique a vu le jour Grande-Bretagne : des barrières d'énergie pour l'eau chaude. Au lieu de planches de bois ou d'autres matériaux pour délimiter le terrain, ce sont des tubes de PVC noir ou d'autres couleurs qui absorbent la lumière qui sont utilisés. L'idée est à la fois simple et brillante et s'inscrit dans la lignée des innovations actuelles en faveur du développement durable : prendre un objet de la vie de tous les jours utilisé par le grand public pour le transformer en fournisseur d'énergies renouvelables.

Solaire thermique et géothermie, l'écologie franchie toutes les barrières

Entre 44 et 74 tubes en PVC pour chauffer toute la journée l'eau chaude sanitaire gratuitement grâce aux énergies renouvelables, voilà ce que propose la société Energy Fence aux habitants de Grande Bretagne. Le système est très simple à mettre en place, des tubes de PVC entrelacés sur un plan vertical forment une barrière pouvant soit être placée à l'intérieur d'une clôture soit servir directement de clôture écologique. La seule dépense énergétique est celle de la pompe reliée au système qui fait circuler le liquide calorifère dans les tuyaux avant d'aller chauffer le ballon d'eau chaude. La société annonce 1kW d'eau chauffée par mètre linéaire pour une barrière de 54 tubes.

Pour les zones tempérées où il ne gèle pas, seule l'énergie solaire thermique est requise pour produire l'eau chaude sanitaire du logement. Dans le cas où la zone d'installation de ces barrières écologiques est sujette au gel, une partie des tuyaux doit être enterrée et installée à la manière d'une pompe à chaleur géothermique horizontale, profitant de la température relativement stable du sol pour réchauffer l'ensemble du circuit. Le tiers des tubes est ainsi enterré pour assurer le bon fonctionnement de la barrière d'énergie, utilisant en même temps l'énergie solaire thermique et l'énergie géothermique pour chauffer à moindre coup l'eau chaude sanitaire.

L'économie d'énergie dans nos objets du quotidien.

Le solaire photovoltaïque est en perte de vitesse en France à cause de la baisse des solutions de financement et des avantages fiscaux liés à l'installation de panneaux solaires. Pour compenser et continuer à utiliser cette énergie renouvelable, de nouveaux produits voient le jour. Dès 2015 les smartphones seront recouverts d'un filtre solaire leur permettant de se recharger partiellement avec l'énergie solaire, augmentant ainsi leur autonomie de plusieurs heures. Une économie d'énergie considérable si l'on considère qu'un smartphone se recharge au moins une fois par jour et qu'il y avait déjà plus de 24 millions de possesseurs de smartphone en France en 2013.

Le textile solaire est une innovation qui devrait envahir nos terrasses de restaurants et de bars dans les années à venir. Grâce à une technologie permettant aux fibres de capter l'énergie solaire, les bâches couvrant les terrasses pour protéger les clients du soleil pourront être utilisées pour produire de l'électricité réinjectée par la suite dans le circuit. Toutes ces surfaces étaient inaptes à recevoir des panneaux photovoltaïques car elles doivent pouvoir s'enrouler le soir et quand il y a du vent, mais avec cette nouvelle technologie, les commerces estivales pourront faire des économies d'énergie considérables.

Ces innovations permettent de répondre à une vive critique contre les énergies renouvelables qui est que la production domestique se perd car les usagers sont au travail et n'utilisent pas l'énergie produite. En intégrant les lieux de travail et les produits du quotidien, l'énergie solaire peut retrouver une place de choix parmi les énergies renouvelables et pourrait être même retrouver les grâces du crédit d'impôt développement durable.


Source : Voseconomiesdenergie.fr