L'isolation développement durable se nomme Métisse, un isolant à base de vêtements usagés

Les vêtements usés sont désormais affectés à une autre utilisation, celle d'assurer l'isolation pour les bâtiments. En effet, les célèbres containers Relais à qui l’on donne les vêtements qu’on ne porte plus ont choisi d’opter pour un nouveau système de recyclage des articles qu’ils collectent. Ainsi, débardeurs, les jeans et autres pièces sont utilisés pour la fabrication d’un nouvel isolant thermique de qualité : le Métisse.

Un nouvel isolant thermique

Que ceux qui ont l’habitude de faire dons de leurs vieux vêtements se réjouissent, ils vont finalement servir à autre chose qu’à emplir leurs dressings. Jeans troués, débardeurs dévorés et autres articles en piteux état et qui ne peuvent plus être proposés à la revente sont proposés à une autre utilisation pour le développement durable.

Les containers Relais ont trouvé un nouveau moyen de réutiliser les vieux vêtements qu’ils collectent. Pour rappel, plus de 55 % des dons collectés sont destinés à la revente tandis que les pièces les plus usées, qui affichent des tâches ou des trous, sont désormais affectées à une autre utilisation. Ils servent notamment à la création d’un nouvel isolant thermique et acoustique pour le bâtiment, sobrement dénommé Métisse. Le concept a été un vrai succès puisqu’il est actuellement classé comme étant le produit leader européen en termes d’isolation en coton recyclé.

De nombreuses utilisations pour le développement durable

Le nouvel isolant thermique et acoustique a été fabriqué à partir de jeans et de velours. Depuis quelques années, la qualité des vêtements collectés est de plus en plus mauvaise. Ainsi, une grande part d’entre eux va directement à l’incinérateur. Les pièces restantes sont soit vendues en tant que chiffons soit envoyées à l’usine de transformation Le Relais, situé dans le Nord de la France.

Métisse est utilisé actuellement par un grand nombre d’entreprises, des bâtiments publics et des logements sociaux en tant qu’isolant thermique pour les murs. Les orphelins d'Auteuil ont notamment choisi cet isolant pour la construction d'un centre de formation professionnelle. Timothée Maurice, chef du projet, a trouvé que Métisse était parfaite, car il répondait aux exigences de qualité et promet de belles performances techniques. De plus, son processus de création se veut respectueux de l’environnement et du développement durable.

Création de 2 000 emplois grâce à l'isolant thermique

Les profits de vente des isolants thermique Métisse vont à l’insertion par l’emploi. En effet, le Relais n’œuvre pas uniquement pour le recyclage textile puisqu’il lutte également et ardemment contre l’exclusion. Depuis sa création en 1984, il a contribué à la création de près de 2 000 emplois, dont 25 % en Afrique.

Métisse est actuellement vendu dans plus de 300 points de vente à travers la France, dont Castorama. Les vêtements collectés et qui sont encore en bons états sont quant à eux, vendus dans les 70 boutiques Ding Fring dispersées à travers tout le territoire. En créant l’isolant thermique à partir de recyclage de vêtements usés, Le Relais défend une démarche responsable et engagée, un geste et un concept honorable en faveur du développement durable qui sont d’ailleurs couronnés de succès au vu des nombreuses entreprises qui optent actuellement pour la solution Métisse pour l’isolation de leurs bâtiments.


Source : Vos économies d'énergie.fr