L’isolation est la priorité des locataires des HLM

Le développement durable gagne du terrain. C’est ce que révèle un récent un sondage TNS Sofres, pour la fédération des entreprises sociales (ESH) auprès des locataires des HLM. Les changements les plus attendues concernent les travaux d’économie d’énergie et d’isolation.

L’isolation comme meilleur moyen de faire des économies d’énergie

Le sondage TNS Sofres présenté la semaine dernière démontre que 74% des locataires estiment que les économies d’énergie sont primordiales. Pour cela, la rénovation et l’amélioration de l’isolation sont jugées nécessaires. L’ isolation des murs du bâtiment leur permettrait de mieux se chauffer et d’améliorer la température intérieure l’été. Car 53% d’entre eux disent avoir des problèmes d’isolation, ce qui a des répercutions sur leur facture de chauffage.

C’est d’ailleurs la préoccupation financière qui motive leurs réponses. Ils espèrent une baisse de leurs charges grâce à des travaux d’économie d’énergie et à l’utilisation de matériaux écologiques.

Qui doit améliorer leur isolation ?

Malgré les efforts des bailleurs sociaux envers les économies d’énergie, 2 locataires sur 3 disent ne pas être suffisamment informé sur l’isolation. Une grande partie affirme même ne rien connaître sur le développement durable. Cette partie pense notamment que c’est le devoir des organismes HLM de les informer.

Selon Dominique Chauvet, directrice générale de la Fédération des ESH (HLM), la répartition des frais et des charges entre bailleurs et locataires ne serait que gagnant-gagnant. Les locataires doivent accepter de contribuer sur plusieurs efforts pour inciter les bailleurs à entreprendre les travaux d’économies qu’ils attendent. Les deux parties sont toutes aussi bien concernées.

Les enseignements du sondage sur le développement durable

Finalement, ce sondage aura mis en avant un décalage entre la volonté des bailleurs sociaux et les avancées réellement notées par les locataires. Ils sont en effet seulement que 36% à penser que les organismes se sont engagés vers le développement durable. Ainsi les attentes des locataires s’orientent à 45% vers la rénovation de leurs logements. Ils s’attendent par ailleurs à voir des améliorations rapides pour plus de la majorité (62%). Cela révèle une situation compliqué car les bailleurs et le gouvernement annoncent avoir développé les éco-constructions.

Source : vos économies d'énergie.fr