L'isolation thermique par l'extérieur, une vraie solution pour les économies d'énergie

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est une bonne solution pour améliorer la performance. Elle est facile à mettre en place lors des réhabilitations des habitations occupées. Elle reste toutefois coûteuse mais permet de fortes économies d'énergie heureusement, il existe de nombreuses aides. Zoom sur les solutions d’améliorations et les performances qu’elles offrent.

Le marché de l’isolation thermique par l'extérieur dominé par le PSE

Le marché de l’ITE est très vaste parce qu’elle se chiffrait à 16 millions de m² en 2011. Une progression de 20% était prévue pour 2012 et davantage pour 2013. Ce qui devrait permettre au marché d’atteindre les 20 millions de m². Plus de la moitié (53%) de ce marché est tenue par l’isolation sous enduit (ISE), vient ensuite la façade ventilée (39%) et le reste est tenu par la vêture.

Le recours à l’isolation thermique par l’extérieur permet de bénéficier de plusieurs avantages. Cette isolation est facile à mettre en place parce qu’elle ne couvre pas la surface habitable. Les travaux liés à cette isolation n’obligent pas les occupants à quitter les lieux. En plus de ses différents avantages, l’ITE est un bon moyen pour améliorer le bâtiment parce qu’il permet de le protéger dans le temps et de réaliser d'importantes économies d'énergie.

Le polystyrène expansé (PSE) est le plus utilisé pour ce type d’isolation thermique. Plus de 90% du marché ont recours à cette matière. Ce succès a été renforcé par l’arrivée sur le marché du polystyrène gris ou graphite. Cette matière a pour avantage de réduire la conductivité thermique. Les 10% restants sont partagés entre la laine de roche, la fibre de bois et la mousse phénolique.

De nouveaux matériaux commencent à percer dans le domaine. La terre cuite est très sollicitée pour ses propriétés isolantes bien connues. Elle est également utilisée pour des questions esthétiques grâce à sa présentation sous forme de briquette. Cette présentation lui permet de remplacer les finitions classiques avec des enduits hydrauliques ou encore organiques.

Une belle apparence, une meilleure isolation thermique et des économies d'énergie

La performance thermique de la terre cuite est considérable et elle permet de faire énormément d'économies d'énergie. Elle offre une grande protection mécanique contre les chocs que les enduits classiques. C’est la solution idéale pour les rez-de-chaussée. L’utilisation de ce matériau reste cependant restreinte. Son usage est jusqu'alors limité aux constructions en R+2. Son inconvénient réside également dans son coût. Sa mise en place nécessite un investissement plus important.

La terre cuite est une solution de choix pour l’amélioration de l’isolation thermique. C’est en effet une solution naturelle et efficace. L’installation des briquettes nécessite du mortier qui est 100% minérale. Cette matière répond aux exigences de sécurité incendie. Elle offre une bonne réaction au feu, assurant ainsi une sécurité pour le logement. Elle est surtout recommandée pour l’isolation extérieure des bâtiments collectifs.

La laine minérale est une autre solution pratique, mais onéreuse pour l’ITE. Cette question coût favorise l’utilisation de la PSE qui offre une meilleure performance et plus économique. Cette dernière offre une belle rendue côté esthétique. Son apparence peinture est très appréciable. La maîtrise de la technique de la pose de cette matière permet d’obtenir un aspect plus lisse. Il faut pour cela appliquer deux couches de peinture sur l’enduit de finition. Cette technique répond aux conditions mécaniques de l’isolation thermique.

Si l'isolation thermique par l'extérieur reste chère, de nombreuses aides tel que les Primes Énergie ou le crédit d'impôt, permettent de financer ces travaux.


Source : Vos économies d'énergie.fr