Les économies d'énergie facilitées par l'isolation thermique.

Au cours de l’année 2011, la population française s’était rendue compte que l’isolation figurait parmi les travaux les plus importants de l’habitation. Cela a été partiellement dévoilé par une analyse réalisée par la TNS Sofres, dans le but d’évaluer l’effet de la politique entreprise par l’Agence de l’environnement ou Ademe. D’après cette enquête effectuée une fois par an auprès de dix milliers de ménages, cette année, la recherche d’une isolation plus efficace revient au second rang des principaux motifs de travaux, avant la recherche d’un meilleur confort.

Les faux à priori concernant l’isolation par l’extérieur

Quoi qu’il en soit, si on dresse un bilan sur les types de travaux entrepris en 2011, les travaux d’isolation thermique par l’intérieur représentent 8 % des travaux effectués contre seulement 2 % pour les travaux d’isolation par l’extérieur. Cette méthode d’isolation demeure encore très peu pratiquée. Cela est en partie dû à certains aprioris.

Nombreuses sont les fausses idées que se font certaines personnes à propose de l’isolation par l’extérieur. En effet, certaines pensent que cette opération nécessite beaucoup trop de travaux, tandis que d’autres prétendent qu’elle s’avère trop onéreuse ou ne s’adapte pas aux vieilles façades. Il faut savoir que ces idées sont en majorité des aprioris. Voici donc un petit guide pour vous aider à exclure les idées reçues concernant l’isolation par l’extérieur.

L’isolation par l’extérieur ne conviendrait-elle pas aux vieilles façades ?

L’un des aprioris revenant très souvent au sujet de l’isolation par l’extérieur est celui qui affirme que les panneaux isolants de ce type d’isolation ne convient pas aux vieilles façades. Ceci est faux, car l’isolation par l’extérieur se présente sous de nombreuses formes, classiques et modernes. Certaines peuvent parfaitement convenir aux façades anciennes comme aux façades contemporaines. Mais en plus, ce type d’isolation permet non seulement d’isoler pour effectuer des économies d'énergie mais aussi de réaliser le ravalement. Ainsi, elle est spécialement recommandée pour les vieilles façades ainsi que pour les demeures anciennes requérant une rénovation avant la mise en place de l’isolation.

L’isolation par l’extérieur implique des travaux compliqués

Une autre fausse idée concernant l’isolation par l’extérieur est de dire que cette dernière impliquerait des travaux laborieux. Certes, l’isolation par l’extérieur doit être entreprise par des professionnels expérimentés. Elle requiert aussi l’installation d’échafaudage et l’usage de l’espace extérieur par des artisans. Cependant, les travaux ne se déroulent aucunement à l’intérieur de la maison, comme c’est le cas pour l’isolation par l’intérieur. Pendant le déroulement des travaux, vous avez donc la chance de toujours profiter du confort de votre demeure qui sera par la même occasion bénéficiera d'une meilleur isolation phonique.

L’isolation par l’extérieur est plus onéreuse que les autres méthodes d’isolation

Cela est indéniable, l’isolation thermique par l’extérieur constitue un investissement de départ assez conséquent, par rapport aux autres types d’isolation. Cependant, cette technique d’isolation permet d’une part d’isoler la maison mais aussi de rénover la façade et de protéger les murs. Autre détail non négligeable, l’isolation par l’extérieur détient un niveau d’isolation très performant, ce qui permet de diminuer les pertes thermiques de l’habitation et de ce fait de générer des économies d'énergie sur le chauffage, ce qui préservera votre portefeuille.


Source : Vos économies d'énergie.fr