Qu'est ce que le gaz argon utilisé dans une fenêtre double vitrage

Le gaz argon dispose de belles performances isolantes. Les professionnels de la menuiserie l’emploient généralement pour isoler une fenêtre double vitrage.

L'argon utilisé pour isoler une fenêtre double vitrage

En 2013, un logement est dit confortable sur le plan thermique lorsque la température intérieure avoisine les 21 °C. Notons qu’en 1986, cette température était de 19 °C. Par ailleurs, cette température varie selon les pièces, ainsi, dans la salle de bain, la température devra tourner autour des 24 °C alors que dans le séjour et les autres pièces à vivre, la température idéale devra se situer entre 19 et 20 °C. Des fenêtres bien isolées ont leur rôle à jouer dans le maintien de la température de l’intérieur de la maison. En effet, des fenêtres mal isolées sont à la source d’importante déperdition thermique et entrainent des dépenses supplémentaires qui vont augmenter la facture d’énergie. Il est alors impératif d’équiper sa maison de fenêtres munies d’un vitrage présentant une bonne performance thermique. De nombreux professionnels recommandent de mettre en place des fenêtres double vitrage réalisé avec du gaz argon, un gaz isolant qui permet d’améliorer la performance thermique des fenêtres.

Le gaz argon : comment est il utiliser pour faire des économies d'énergie

Le gaz argon, aussi connu sous le nom de gaz noble, est un gaz non toxique qui n’induit aucun danger pour la santé. De plus en plus de professionnels l’utilisent actuellement pour améliorer la performance thermique d'une fenêtre double vitrage. Tout en offrant une meilleure isolation thermique, ce gaz se veut moins coûteux par rapport aux autres agents isolants tels que le krypton par exemple.

Pour que le gaz argon puisse être efficace, il est impératif que l’espace qui se trouve entre les deux vitrages en soit rempli. Généralement, les professionnels introduisent l’agent isolant entre les vitrages via une méthode d’injection. Une fois injecté, le gaz argon va réduire la déperdition thermique pendant l’hiver tandis que durant les saisons chaudes, l’agent isolant va limiter le rayonnement solaire qui entre dans la maison. En somme, le fait d’isoler ses fenêtres avec du gaz argon permet de profiter d’un bon niveau de confort thermique en toutes saisons.

Déceler de l’argon dans une fenêtre double vitrage

Avant d’injecter de l’argon dans une fenêtre double vitrage, il convient de faire vérifier s’il en contient déjà ou non. S’ils n’en contiennent pas, il faudra penser à les rénover avec l’isolation à l’argon. Lors de la vérification, l’on devra en premier lieu rechercher l’espace entre les deux vitrages, cet intercalaire permettra notamment d’empêcher le gaz de s’échapper. Il faut savoir que l’intercalaire est généralement fait en aluminium même si de nombreux fabricants ont recours actuellement à des matériaux composites.

L’intercalaire présente généralement deux petits trous, une première qui sert à l’injection du gaz et une deuxième qui sert à évacuer l’air ambiant dans l’intercalaire avant l’injection de l’argon. Une fois que cette étape est réalisée, il reste à vérifier que l’étiquetage de la fenêtre affiche les détails spécifiques se rapportant au gaz utilisé pour le vitrage. Enfin, pour s’assurer que les fenêtres renferment bien du gaz argon, l’on conseille de vérifier les bons de commande se rapportant à l’installation de la fenêtre qui affiche souvent le nom du gaz utilisé lors de la conception d'une fenêtre double vitrage.


Source : Vos économies d'énergie.fr