ANAH : Son bilan en 2014 et ses orientations pour 2015

L'Agence Nationale de l'Habitat a dévoilé le 30 janvier 2015 son bilan d'activité pour l'année 2014 ainsi que ses prévision d'intervention pour 2015. Pour rappel, l'Anah est un organisme qui a pour vocation de distribuer des aides aux propriétaires qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation pour améliorer leur logement. Ses principales missions sont de lutter contre la précarité énergétique et l'habitat indigne ainsi que d'adapter les logements anciens à la perte d'autonomie des ménages vieillissants.

Un bilan 2014 positif pour l'Anah

Le bilan 2014 de l'Anah enregistre des chiffres positifs et encourageants pour l'amélioration de l'habitat. Par rapport à 2013, l'Anah a augmenté son budget de 24,5 %, il est passé de 540 millions d'euros à 717 millions en 2014. De ce fait, le volume global des logements aidés a bondi de 13 %, les aides ont permis de rénover environ 75 000 logements dont 75% occupés par des ménages très modestes. Ces actions ont eu un impact économique très favorable, elles ont permis de mobiliser un volume de travaux de 1,4 Milliards d'euros, soit la création de 28 000 emplois.

La lutte contre la précarité énergétique : une priorité pour l'Anah

Lutte contre la précarité énergétique

Le budget pour la rénovation énergétique des logements s'est élevé à 571 millions d'euros en 2014, soit une grande partie du budget total de l'Anah. Le bilan met en avant une hausse de 60 % du volume de logements aidés via Habiter Mieux. Environ 50 000 logements ont été rénovés grâce à ce programme avec une aide moyenne de 11 460 €. Plus de 100 000 logements ont été rénovés depuis la naissance du programme Habiter Mieux.

Vous souhaitez rénover votre logement ? Utilisez notre simulateur d'aides et subventions pour découvrir le montant des aides que vous pouvez obtenir.

Rénovation des habitats indignes et logements dégradés

Concernant la rénovation des habitats indignes et des logements très dégradés, le budget consacré s'est élevé à 133 millions d'euros. Sur les 9150 logements rénovés, quasiment la moitié ont reçu des travaux de rénovation énergétique. Le nombre de logements rénovés en 2014 est moins important qu'en 2013, mais les aides accordées sont plus importantes : 10 873 € pour 2013 contre 14 577 € en 2014.

Aide des copropriétés en difficulté

Quant au redressement des copropriétés en difficulté, l'Anah a investi 51 millions d'euros pour la rénovation de 13 000 logements au total. Le nombre de logements aidés est également en baisse pour les copropriétés mais le montant des aides est en hausse avec 3903 € en 2014 contre 2770 € l'année précédente.

Adaptation des logements aux handicaps

Enfin, l'adaptation des logements anciens aux handicaps et au vieillissement de la population a vu son volume augmenter de 13 % par rapport à 2013. Ainsi, 15 000 habitats ont pu être adaptés en 2014 pour un investissement de 50 millions d'euros.

L'Anah a fait en sorte de répartir équitablement les aides en fonction des zones géographiques. En zone rurale, 42 % des logements ont été rénovés, en zone urbaine 34 % et en zone intermédiaire 24 %. Ces chiffres confirment la volonté de l'Anah d'agir sur tout le territoire Français.

Quelles sont les priorités de l'Anah pour l'année 2015 ?

Pour 2015, le budget de l'Anah représente 625 millions d'euros avec une prévision de 73 000 logements rénovés dont 45 000 pour la rénovation énergétique.

L'organisme continuera de développer son programme Habiter Mieux afin de répondre aux exigences du projet de loi pour la transition énergétique en matière d'économies d'énergie. Le développement d'outils financiers tel que le micro crédit pourraient être envisagés en 2015 afin d'aider les particuliers à financer leurs travaux.

Concernant le maintien à domicile, un partenariat avec la caisse nationale de solidarité pour l'autonomies et les caisses de retraites sera engagé pour faciliter l'accès aux aides et à l'information.

La directrice de l'Anah déclare que "la requalification de l’habitat ancien est stratégique pour la cohésion sociale. Les moyens qui nous ont été accordés sont importants. Ils nous ont permis d’intensifier nos interventions en faveur d’une politique du logement solidaire. Nous poursuivrons notre action en ce sens en 2015. Opérateur actif des programmes nationaux relatifs, notamment, à la revitalisation des centres bourgs et au renouvelle ment urbain, nous concentrerons nos moyens là où habitent les ménages aux revenus les plus faibles et où se concentrent les phénomènes d’habitat privé dégradé."

Cette année marque une grande nouveauté ; la signature d'un contrat d'objectifs et de performance entre l'Etat et l'Anah. Cela permettra de stabiliser le cadre d'intervention de l'agence pour les 3 prochaines années.