Annonce officielle de la hausse de la TVA sur la rénovation à 7%

Nouveau plan de rigueur français en 2012

A la suite du conseil des ministres, François Fillon vient d’annoncer les mesures de son plan d’austérité pour 2012. Il s’agit d’un second plan pour équilibrer les finances publiques. Le but est de réduire les dépenses de plus de 100 milliards d’euros afin d’arriver à un déficit nul d’ici 2016. Par ses mesures, François Fillon veut éviter les crises que certains pays européens, comme la Grèce, connaissent aujourd’hui. Selon lui, la faillite est envisageable si aucune action n’est engagée. Le plan de rigueur permettrait de réduire les dépenses de 18,6 milliards d’euros en 2012 et en 2013. Aussi, il permettra peut-être à la France de garder son AAA, qui est actuellement remis en cause par les agences de notation.

Quelles sont les mesures prises par le gouvernement ?

Pour mettre en place le plan d’austérité, de nombreuses mesures ont été prises. Par exemple, on note :

  • L’âge légal de départ à la retraite à 62 ans avancé à 2017 au lieu de 2018 ;
  • La mise en œuvre d’une augmentation temporaire de 5% de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse les 250 millions d’euros ;
  • La hausse de la TVA sur la restauration, la rénovation des logements, certains services à domicile et certains produits phytosanitaires passant de 5,5% à 7% ;
  • Les niches fiscales rabotées ;
  • Gel des salaires pour le gouvernement ;
  • Progression des dépenses de l’assurance maladie passera à 2,5% à la place de 2,8%.

Hausse de la TVA sur la rénovation des logements : une mesure qui était à prévoir

Revenons sur la hausse de la TVA sur la rénovation des logements à 7%. Mercredi dernier, nous vous avions fait part de cette hausse potentielle de la TVA sur la rénovation. En effet, le gouvernement souhaitait augmenter la TVA à taux réduit. C’est aujourd’hui ce qui a été entrepris, à part pour les produits de première nécessité comme l’alimentation.

Cette hausse de la TVA à 7% permet un recadrage de la TVA par rapport aux autres pays européens et en particulier par rapport à l’Allemagne. Les syndicats du bâtiment dénonçaient cette mesure puisque, selon eux, la hausse de la TVA était source d’une fragilisation du secteur du BTP.

La messe est dite : d’après François Fillon, le budget 2012 sera comme l’un des plus rigoureux depuis 1945.

Source : voseconomiesdenergie.fr