De nouvelles étiquettes sur les produits de décoration et de construction en 2012

Un étiquetage révélant les émissions polluantes des produits

Depuis le 1er janvier 2012, les produits de décoration et de construction ont un nouvel étiquetage, conformément au Grenelle de l’Environnement. Cet étiquetage, qui révèle les émissions polluantes des produits, entre dans la volonté du gouvernement d’assainir l’air intérieur des logements.

Que signifie le nouvel étiquetage sur les produits de décoration et de construction ?

Par cet étiquetage, les fabricants devront, par auto-déclaration, indiquer les émissions polluantes que rejettent leurs produits. Par émissions polluantes, on entend les composés organiques volatils (COV) rejetés dans l’atmosphère. Les COV peuvent entraîner des problèmes respiratoires comme l’asthme, des allergies ou des irritations des yeux comme les conjonctivites. Parmi ces composés, il y a notamment le formaldéhyde (formol). En 2005, l’Organisation Mondiale de la Santé a défini le formaldéhyde comme étant cancérigène.

Quels sont les produits concernés ?

Les produits concernés sont entre autres :

  • Les peintures ;
  • Les papiers peints ;
  • Les parquets ;
  • Les vernis ;
  • Les colles de moquette et les adhésifs;
  • Les isolants que ce soit pour l’Isolation des murs ou l’isolation de la toiture.

Seuls les nouveaux produits sur le marché depuis le 1er janvier 2012 doivent mentionner ces informations. Concernant les produits mis sur le marché avant le 1er Janvier 2012, ils ne seront étiquetés qu’à partir de Septembre 2013.

Quel est l’objectif du nouveau dispositif d’étiquetage sur les produits de décoration ?

Cet étiquetage permettra d’informer les ménages sur la nocivité des produits. Ils pourront ainsi choisir consciemment leurs produits de décoration et de construction : les produits seront classés dans les catégories A+, A, B et C suivant leur degré d’émissions de COV. Le but est d’optimiser la qualité de l’air des logements qui est de plus en plus polluée par les COV, selon l’Organisme de qualité de l’air intérieur (OQAI).

Cela devrait aussi inciter les industriels à limiter les produits chimiques polluants dans leurs produits.

Visite de la Ministre de l’écologie dans un magasin de bricolage pour expliquer ce nouveau dispositif

La Ministre de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a organisé une conférence de presse afin d’expliquer les enjeux de ce nouveau dispositif. Elle s’est rendue, aujourd’hui 6 Janvier, dans un magasin de bricolage en Essonne. Le but est de lancer une campagne d’information auprès des consommateurs afin qu’ils comprennent la signification de ces nouvelles étiquettes.

Source : Vos économies d’énergie .fr