Parmi les 10 premiers pays producteurs d’énergie solaire, la France n’est que septième….

Encore une fois, l’Allemagne est l’un des premiers producteurs d’énergie solaire, très loin devant l’Espagne et le Japon.

Avec ses 1025 MégaWatts l’an passé, la France fait encore pâle figure et reste très au-dessous de ses voisins…

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas forcément les pays les plus exposés aux rayonnements solaires comme les pays du sud qui sont forcément les plus grands producteurs d’énergie solaire.

Avec ses capacités de 17 193 MégaWatts ( MW ), soit 43 % de la production mondiale avec une moyenne par habitant de 211 watts, l’Allemagne demeure toujours le pays le plus producteur d’énergie solaire.

C’est le pays d’Europe qui attire le plus les investisseurs et réussit à offrir un tarif de rachat le plus garanti. Et ce n’est pas sa sortie du nucléaire prévue en 2022 qui le démentira, bien au contraire.

Avec sa capacité de production de 3 784 MW, l’Espagne quant à elle représente 10 % de la production mondiale avec une moyenne par habitant de 211 watts, très loin après l’Allemagne. Touché fortement par la crise, son potentiel reste prometteur.

En troisième position, le Japon avec une capacité de production de 3 662 MW ( soit 9 % de la production mondiale ) et une moyenne de 28,8 W par habitant, il pourrait dépasser bientôt l’Espagne. Surtout après l’accident de Fukushima et la nouvelle impulsion donnée par les pouvoirs publics.

Avec une capacité de production de 3 494 MW, l’Italie qui a décidé de ne pas relancer son programme nucléaire depuis 1987 offre de belles perspectives d’évolution. Mais tous les panneaux photovoltaïques qui ont été installés jusqu’à maintenant ne sont pas forcément tous connectés au réseau.

À la cinquième place avec une capacité de production de 2 528 MW l’an passé et une moyenne par habitant d’à peine 8 W, les États-Unis, en dépit de son ensoleillement et des nombreuses d’incitations fiscales mises en place par l’administration Obama ne décollent pas. Si la Californie représente plus de 60 % de la production nationale du marché, la meilleure proportion en matière d’installations revient à l’État du New Jersey, où des incitations particulièrement avantageuses ont été promulguées.

Avec une capacité de production de 1 490 MW en 2010 ( soit 6 % de la production mondiale) et une moyenne par habitant de 191 W, La République Tchèque fait office de outsider. Notamment grâce à sa tarification imposée et très avantageuse pour des investisseurs.

À la septième place avec une capacité de production de 1025 MW, l’Hexagone même si l’impulsion donnée par le Grenelle de l’environnement lui a permis une hausse de plus de 719MW, le moratoire de trois mois sur les projets de plus de trois kilowatts achevés fin février a porté un coup dur (voire fatal) pour de nombreuses PME de la filière photovoltaïque.

Avec une capacité de production de 893 MW, la Chine qui reste le leader mondial en matière d’énergie éolienne n’a semble-t-il pas encore déployé tout son potentiel. De récentes dispositions gouvernementales plus avantageuses en la matière pourraient bientôt« booster » son développement sur son marché national.

À la neuvième place de ce top Ten, la Belgique avec une capacité de production de 803 MW et une moyenne par habitant de 73 W souhaite améliorer ses performances plus encore par la mise en place d’un dispositif fiscal avantageux, mais également par l’instauration d’un « certificat vert » sur les panneaux photovoltaïques.

Enfin, la lanterne rouge de ce classement, avec une capacité de production de 655 MW ( soit 2 % de la production mondiale) la Corée du Sud demeure encore très dépendante des énergies fossiles.

Puisqu’elle importe plus de 95 % de son électricité. Les projets photovoltaïques devraient donc se multiplier au cours des prochaines années dans le pays du Matin calme avec une croissance estimée de 200 à 360 MW par an dans les cinq prochaines années.

Source: Vos économies d'énergie.fr