Un « plan vélo » pour encourager les citadins à renouer avec la grande reine

Lacement du "Plan Vélo"

Le 26 janvier, lors des « Premières rencontres nationales du vélo », le ministre des Transports Thierry Mariani a proposé un « Plan vélo ». Plusieurs mesures seront prises pour faciliter l’utilisation du vélo et pour sécuriser le trajet des cyclistes en ville. Le but est d’inciter les gens à utiliser quotidiennement leur vélo pour les trajets courts. L’objectif de l’Union-Européenne était d’arriver à 15 % des déplacements d’ici 2020. Pour l’instant, la Fédération des usagers de la bicyclette ne compte que 4 % des trajets.

Des indemnités kilométriques pour les trajets travail - domicile

Tout d’abord, une des mesures phares du Plan Vélo, qui n’est encore qu’à l’état de projet, serait de créer des indemnités kilométriques pour les personnes qui utilisent leur vélo pour aller et revenir de leur travail quotidiennement. Ce dispositif existe déjà en Belgique et au Danemark où les personnes sont indemnisées pour prendre leur vélo à la place des transports en commun ou de la voiture. Ces indemnités sont versées par les entreprises et défiscalisées par l’Etat.

De plus, le Ministre a également évoqué un crédit d’impôt qui serait accordé pour l’achat d’un vélo à assistance électrique.

Un parking pour les vélos

Le Ministre des Transports prévoit également d’intégrer des parkings pour vélos dans les constructions neuves. La taille des parkings dépendra de la taille des appartements de l’immeuble. Pour chaque T3, il devra y avoir une surface de 1,5 m² de parking à vélo et pour chaque T2 ou T1, une surface de 0,75 m². Le Ministère de Logement devrait publier un arrêté prochainement.

Un nouveau code de la route pour les vélos

Les cyclistes auront le droit de tourner à droite lorsque le feu tricolore est rouge. Ce système a été essayé dans les plusieurs villes de France comme Nantes, Strasbourg ou Bordeaux. Apparemment, celui-ci a bien fonctionné puisqu’il s’agirait de l’étendre dans toute la France. Un nouveau panneau de signalisation devrait alors faire son apparition pour autoriser les cyclistes à franchir le feu rouge pour tourner à droite.

Plus de sécurité pour les vélos

Tout d’abord, il s’agit d’assurer la sécurité des cyclistes en les informant sur le code de la route et les usages routiers. Pour cela, le Ministre des Transports souhaite développer des vélo-écoles. De plus, les pistes cyclables sur les trottoirs devraient se développer.

De plus, il s’agit aussi d’assurer la sécurité des vélos. En effet, de nombreux vols de vélos ont lieu quotidiennement. Un nouveau système devrait donc se développer : il s’agit du Bicycode. Ce système permettra de marquer les vélos.

Favoriser l’utilisation du vélo : un grand pas pour l’écologie

La pollution des villes est aujourd’hui causée en grande partie par les voitures. Entre les embouteillages, les arrêts et les redémarrages, les rejets de CO2 accroissent la pollution de l’air. Pourtant, d’après le Ministère des Transports, les trajets quotidiens de moins de trois kilomètres représentent plus de 50 %, or seuls 3 % se font en vélo.

Selon le Ministère du Transport, si tous les Européens utilisaient leur vélo pour effectuer les petits trajets quotidiens, soit environ 2,6 kilomètres par jour, les émissions de CO2 rejetées par les véhicules polluants diminueraient de 15 %.

Le vélo est aussi bon pour la santé

Le vélo est aussi un moyen de se maintenir en forme. En effet, faire du vélo quotidiennement diminue les risques cardiaques. Selon le Ministère des Transports, les dépenses de l’Etat en matière de santé seraient réduites de 5,6 milliards d'euros.

Source : Vos économies d’énergie .fr