Le prix de l'énergie selon la consommation réelle pourrait aider les français à faire des économies d'énergie

Peu sont les ménages qui ont choisis de changer de fournisseur d’énergie à la suite des dernières hausses et ce, même si leur coût accapare une bonne partie de leur budget. Cette hésitation peut s‘expliquer par le manque d’information sur le sujet, mais également par le fait que la concurrence n’a pas eu d’impact sur les prix de l'énergie pratiqués actuellement.

Pourquoi changer de fournisseur d’énergie ?

Dans la 7e édition de leur baromètre annuel Energie-Info sur l'ouverture des marchés, le Médiateur national de l'énergie et la Commission de régulation de l'énergie a tenu à noter que plus de six années après l’ouverture effective du marché de l’énergie aux particuliers, seuls 9 % des foyers choisit de changer de fournisseur d'énergie, 4 % y ont juste songé et 8 % envisagent de le faire dans un avenir proche. Les particuliers qui se sentent prêts à changer de fournisseurs sont les plus jeunes (13% des 18-34 ans contre 6 % des 65 ans et plus) et les ménages qui utilisent deux sources d’énergie (15 % contre 5 % pour les consommateurs exclusifs d'électricité). Et pour la plupart d’entre eux, ce changement est guidé par la recherche d'un prix de l'énergie plus compétitifs.

Les ménages hésitent

D’après les résultats de l'enquête menée par l'institut CSA auprès de 1503 foyers, près de 8 Français sur 10 estiment que le prix de l'énergie est une préoccupation majeure dont il faut s’inquiéter. 67 % considèrent que les factures d’électricité pèsent de plus en plus lourd sur leur budget, surtout dans les catégories socioéconomiques modestes et des consommateurs de gaz et d'électricité. Enfin, 15 % des personnes interrogées avouent avoir eus des difficultés à payer certaines factures. Ces statistiques sont en hausse puisque les ménages qui peinent à régler leurs factures d’énergie sont 4 % de plus qu'en 2012.

À la question : pourquoi les ménages hésitent de faire jouer la concurrence, on répondra que le manque d’information est la cause principale. En effet, seulement la moitié des consommateurs savent qu’ils peuvent changer de fournisseur d’énergie lorsqu’ils le souhaitent et 30 % pensent savoir comment faire. Pour rappel, ils étaient un tiers en 2007. On note également que les connaissances sur le sujet varient selon la catégorie socioprofessionnelle du chef du ménage. Actuellement, moins d’un tiers des ménages français savent que GDF Suez et EDF sont deux entreprises concurrentes et c’est ce qui crée souvent la confusion. Enfin, on notera que six personnes sur dix pensent qu’opter pour la concurrence est une bonne chose surtout avec le marché de l’énergie actuel. Une personne sur deux pense que le changement de fournisseur d'énergie n’aura pas d’impact notable sur les prix de l'énergie et une personne sur trois pense que cela devrait même engendrer une hausse de la facture d’énergie.

Les tarifs à la consommation pour les économies d'énergie

La tarification selon la consommation réelle (avec une intégration de l'abonnement et des frais fixes dans le prix) avancée par le Médiateur national de l'énergie, a trouvé faveur auprès de 70 % des interrogés contre 27 % avis défavorables. Près de trois quarts des foyers estiment que l’application des tarifs à la consommation permettrait de simplifier la comparaison des offres proposées par chaque fournisseur d’énergie tandis que 61 % pensent que le système les aiderait à faire des économies d'énergie.


Source : Vos économies d'énergie.fr