Les solutions pour contrer la hausse des prix de l’énergie

Même si l’augmentation des prix de l’énergie a connu quelques freins ce printemps, les prévisions à moyen terme annoncent une hausse des tarifs de l'énergie. Dans 7 ans le coût de l'énergie représentera la part la plus importante du budget des ménages. Une solution existe pour contrer les effets de cette hausse de prix, réalisez des économies d'énergie. Dans le même temps les professionnels devront favoriser la transition énergétique prévue pour 2020.

Les coûts de maintenance augmentent les tarifs de l’électricité, du gaz et du fioul

L’augmentation de tarifs du gaz et de l’électricité dans les années à venir est due aux investissements réalisés sur les réseaux. En effet, les réseaux électriques et gaziers français ne sont plus très jeunes et requièrent de grands travaux, notamment de sécurisation. Les coûts d’exploitation et de production connaissent également une hausse conséquente. En effet, malgré l’augmentation de la production, il reste que les frais d’exploitation sont toujours élevés, quel que soit le type d’énergie.

Des hausses de prix aussi dues à des coûts mal maitrisés et aux fluctuations des marchés

La production de gaz suit la hausse de la demande, mais il reste que ses frais sont toujours aussi élevés. Concernant l’électricité, ce sont les couts mal maitrisés par les EPR et les déchets du nucléaire qui renforcent l’augmentation des prix. Enfin pour ce qui est du pétrole, la demande internationale connait une hausse constante des cours même si ces dernières semaines la tendance s’est un peu ralentie.

Les solutions pourraient venir des énergies renouvelables

D’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) la consommation des énergies fossiles devrait basculer sur les énergies renouvelables. Elle estime que les énergies renouvelables devraient représenter plus d’un tiers de la production globale d’énergie d’ici 2030, et plus de 70 % en 2050. Il est clair que les objectifs annoncés sont plutôt ambitieux puisque la part d’énergie a seulement atteint 11.5 % en 2011 pour la France. Bon nombre de Français espèrent ainsi des aides de l’État. En effet c’est un facteur non négligeable pour amener les énergies renouvelable à ce résultat tant espéré.

L’apparition de nouvelles taxes pour soutenir les énergies renouvelable

Par ailleurs, le recours aux énergies renouvelables et les objectifs de baisse des GES (Gaz à Effet de Serre) contribuent fortement à l’augmentation du prix des énergies. À cet effet des taxes vont être appliquées sur les énergies fossiles en soutien au développement des énergies renouvelables, dans le cadre de la transition énergétique.

La construction de logement plus écolo

Pour espérer atteindre les objectifs énergétiques prévus pour 2020 et 2030, l’ADEME recommande de s’activer à la rénovation thermique des bâtiments, et à la construction de logements BBC (basse consommation). Cela représente la construction annuelle de plus de350 000 logement sobres et la mise aux normes thermiques de 500 000 autres. Toutefois, ces objectifs ambitieux ne pourront être réalisés sans le concours de l’Etat. Et bien sûr, il n’est plus utile de rappeler que la rénovation énergétique implique le recours à des équipements économes comme les pompes à chaleur ou les chauffe-eau thermodynamiques mais également par l’installation d’isolation performante qui devrait permettre de réduire de manière conséquente les besoins en énergie des logements.

Autre effet positif, avec la hausse des tarifs de l’énergie, il est certain que la demande des particuliers pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie auprès va progresser.

Source : vos économies d'énergie.fr