Prix du carburant : troisième semaine de hausse généralisée

Depuis le début du mois d'octobre, les prix du carburant en France connaissent une hausse généralisée. Le gazole et l’essence sans plomb ont pris près de 2 centimes d’euros par litre. Ces dires émanent des relevés hebdomadaires publiés lundi dernier par le ministère de l’Écologie et de l’Énergie.


Carburant : État général de la hausse

Étant le carburant le plus utilisé par les Français, le prix du gazole a augmenté de 1.72 centime d’euros en moyenne. Si la semaine dernière, le prix du gazole était à 1.3708 euros, aujourd’hui, il est à 1.3880 euros le litre. Le super et l’essence sans plomb connaissent aussi une hausse, car ils sont pris 1.83 centime d’euros, et sont actuellement à 1.5577 euros le litre. La progression du prix de l’essence sans plomb 98 est cependant plus modérée en affichant une hausse de 1.53 centime d’euros et est actuellement à 1.6149 euros le litre. Cette légère flambée du prix du carburant coïncide avec la hausse du prix du pétrole sur la scène internationale. Notons que le prix du baril de la mer du Nord est passé de 85 à 86 euros en tout justes une semaine.

Bien que le prix de ces carburants ait augmenté, ils se situent encore en dessous de leurs niveaux par rapport au mois d’août. Rappelons qu’en fin aout, le gouvernement a décidé de baisser le prix du carburant de 3 centimes conformément à sa promesse de lutter contre le prix élevé des carburants. Cette décision aurait dû s’appliquer pendant tout un trimestre, le temps que le gouvernement puisse mettre en place un dispositif vraiment efficace contre le prix élevé des carburants.

Après sa rencontre avec les représentants de la filière jeudi dernier, le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici a mentionné que la subvention de 2 ou 3 centimes d’euros allait être arrêté jusqu’à fin novembre. Il a cependant tenu à dire que d’ici cette période, un dispositif plus opérant allait être mis en place.


Les autoroutes de moins en moins fréquentées par les automobilistes

Ce ne fut pas une très grande surprise. En raison de cette forte hausse des prix du carburant, les automobilistes commencent à modifier leurs comportements vis-à-vis de leurs consommations. Même si les autoroutes ne sont pas complètement désertes, une baisse de trafic est constatée sur tout le territoire. Cependant, cette baisse ne devait pas être aussi élevée que la baisse du trafic enregistré en 2008. Rappelons qu’en 2008, ce repli s’élevait à hauteur de 1.2% pour les voitures normales et 2.4% pour les camions.


Comment trouver des carburants moins chers ?

Pour aider les consommateurs à mieux vivre cette hausse du prix du carburant, de nombreux sites proposent des informations sur les prix affichés par les stations-services. Vous avez une myriade de sites à votre disposition dont le 20minutes.fr, le pionnier et l’officiel.


Source: vos économies d'énergie.fr