Une augmentation du prix de l’électricité est-elle justifiée ?

En France, le prix de vente de l’électricité est le plus bas d’Europe. Par exemple, une famille française payera moitié moins qu’une famille Allemande en termes d’électricité. Cependant des augmentations sont envisagées dans les années à venir. Un rapport sénatorial planifie une augmentation de 50 % d’ici 2020. Une telle mesure engendrera des conséquences importantes.


Les conséquences d’une hausse du prix de l’électricité

Le rapport sénatorial a pour but de préparer la transition énergétique du pays, « il dresse un état des lieux complet du système électrique français. Il constitue une base de référence solide et prépare - avec la conclusion du rapporteur et les contributions des groupes politiques qui lui font suite - le prochain débat sur les questions énergétiques annoncé pour l'automne. » Le rapport envisage alors un augmentation du prix de vente de l’électricité, qui pourrai atteindre les 50 %, d’ici 2020.

Une telle décision aurait d’importantes conséquences : elle réduirait l’un des rares avantages compétitifs des entreprises françaises. En effet aujourd’hui, le prix de vente de l’électricité en France est le plus bas d’Europe. De plus le niveau de vie des ménages se verra diminuer.

Les prix actuels de l’électricité permettent au système électrique français de couvrir ses dépenses. Regardons à présent se qui pourrait ou pas les augmenter dans les années à venir.


Les centrales nucléaires engendre plus de dépenses

Jean Desessard, écologiste et auteur du rapport sénatorial insiste sur la hausse des coûts du nucléaire, et y voit un motif majeur d’augmentation du prix de l’électricité. A noté que les dépenses de production d’électricité de ces centrales sont des dépenses de fonctionnement.

On constate aussi une augmentation des dépenses de maintenance des centrales nucléaires. Depuis l’incident de Fukushima, la nécessité de mise aux normes de toutes les centrales a impliqué une augmentation des dépenses annuelles de maintenance. La prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires est aussi une cause de l’augmentation des dépenses.


Désindustrialisation et économies d’énergie

Aujourd’hui, faire des < a href="/"économies d'énergie c’est la nouvelle tendance des entreprises et des particuliers. En 2010, la demande d’électricité était croissante. Il fallait sans cesse investir dans de nouvelles centrales et de nouveaux réseaux de distribution pour y faire face. A présent on constate une nette diminution de cette demande, celle-ci étant inférieur aux résultats de 2010.

La désindustrialisation et les économies d’énergie jouent un rôle majeur. Si nous en restons au niveau actuel, les centrales et les barrages actuels suffisent pour les vingt ans à venir. La seule justification plausible de l’augmentation des prix de l’électricité serai si l’on décidait de démanteler des centrales nucléaires en état de marche.


L’énergie verte, cause de l'augmentation des prix ?

Le France s’est lancé dans les énergies renouvelables depuis maintenant quelques années. Le pays, qui produit pourtant 87 % de son électricité sans rejet de CO2, s’est tournée vers l’énergie éolienne et solaire. Cependant, malgré les nombreux avantages, cette action augmente considérablement les dépenses.

Premièrement, cette électricité renouvelable est obligatoirement achetée par EDF à un prix d'environ 125 €/MWh. Elle remplace l'électricité nucléaire dont les dépenses de fonctionnement sont d'environ 25€/MWh. Ce qui signifie que chaque MWh vert produit impose donc à EDF une dépense supplémentaire d'environ 100 €.

De plus, ces énergies demandent des centrales à gaz supplémentaires pour pourvoir le vent et le soleil manquant. Elles appellent aussi à des investissements complémentaires pour le transport de l’électricité. Le vert est une option qui est tendance, mais une option qui reste relativement chère. Ce qui engendre une forte augmentation du prix.


Vous souhaitez calculer vos économies d'énergie grâce à la construction écologique ? Je calcule mes économies


Source: vos économies d'énergie.fr