Une nouvelle offre de gaz née de l'alliance entre UFC Que Choisir et de la filiale française de Lampiris

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir vient de signer une collaboration avec un des fournisseurs de gaz belge, Lampiris, pour la mise en place d’une offre de gaz qui sera de 13 % moins cher par rapport au tarif réglementé proposé actuellement par GDF Suez.

Une offre de gaz plus avantageuse

UFC Que Choisir a bien choisi son moment pour lancer sa nouvelle offre de gaz. En effet, les 9 millions de foyers souscrits à GDF Suez devront faire face à une hausse de prix de 0,5 % dès le mois de novembre prochain. L'offre de l'association de consommateurs est limitée à 100 000 souscriptions depuis le site gazmoinscherensemble.fr et promet de profiter de prix attractif pendant un an. Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir, a avancé que GDF Suez avait participé à affaiblir le marché du gaz alors qu’il pourrait être plus dynamique que celui de l’électricité. Actuellement, une entreprise sur quatre (48 %) a choisi de mettre un terme à leur souscription à EDF tandis que du côté des particuliers, huit consommateurs sur dix ont choisi de rester. Pour inciter les professionnels et les particuliers à se tourner vers la nouvelle offre de gaz qu’elle propose, UFC Que Choisir, à travers son président, a soutenu le constat du médiateur de l'énergie ou de la Commission de régulation de l'énergie selon laquelle la plupart des gens, particuliers et entreprises confondus, ne savent pas comment faire pour changer de fournisseur d’énergies fossiles et c’est ce qui empêche les fournisseurs de gaz de se mesurer à EDF qui a accumulé tous les clients potentiels.

Un cahier de charges exigeant pour les fournisseurs de gaz

Pour ce nouveau projet, UFC Que Choisir a lancé un appel d’offres, mais bon nombre d’opérateurs ont choisi de refuser la collaboration au vu d’un cahier de charges trop exigeant. Seul Lampiris France, filiale du groupe belge, ne s’est pas dégonflé. Même s’il reste peu connu en France, Lampiris a de bons arguments qui lui permettront d’investir le marché du Gaz français. Parmi ces avantages annoncés, l’on retiendra le prix attractif qu’il propose à travers sa nouvelle offre. Ce tarif permettra notamment de réaliser une économie entre 124 et 132 euros selon la zone tarifaire pour une consommation moyenne de 17 000 kilowattheures/an. À noter que la baisse de 13 % annoncée par l’association des consommateurs est nettement supérieure aux baisses avancées par les autres concurrents d’EDF qui voguent de 4 à 9 %, mais les clients l’ignorent. L'UFC prévoit également de lancer un rabais supplémentaire et une meilleure protection juridique si l'offre de gaz de Lampiris séduit de nombreux consommateurs.

Le cahier des charges va bien au-delà des obligations fixées par la loi sur les énergies fossiles, ce qui fait que l’offre de gaz se remet aux recommandations des autorités compétentes (Médiateur de l'énergie, Commission des clauses abusives). Ainsi, il appartiendra au fournisseur la charge de la « responsabilité unique », ce qui l’empêche de renvoyer son client vers le gestionnaire du réseau de distribution, GDF, en cas de problème. Dans le cas d’un litige, l'UFC-Que Choisir devra également s’impliquer et apporter un intérêt aux clients qui se trouvent lésés.

Les consommateurs ont donc jusqu’au 25 novembre pour se souscrire à la nouvelle offre de gaz. À ce stade, les clients ne s’engagent pas auprès des fournisseurs de gaz puisque l’offre définitive ne sera dévoilée que le 26 novembre prochain et la souscription à cette offre finale se fera du 7 décembre au 31 janvier 2014.


Source : Vos économies d'énergie.fr