Tout savoir sur l'isolation toiture

L'isolation de la toiture permet de supprimer une grande partie des déperditions thermiques

Le toit est responsable de 30% des déperditions thermiques d'un logement, c'est la paroi qui perd le plus de chaleur car:

  • La chaleur monte. Le toit est le dernier rempart contre l'extérieur.
  • La surface occupée par le toit est grande et directement en contact avec l'extérieur.
  • Le toit est la paroi la plus exposée aux changements de température. L'été, les rayons du soleil réchauffent les combles qui peuvent atteindre 50°C. L'hiver, la pluie et la neige les refroidissent.

Les travaux d'isolation de la toiture ou d'isolation des combles sont donc une priorité pour faire des économies d'énergie (jusqu'à 30% d'économies sur votre facture de chauffage).

Isolation toiture

Que faut-il choisir ? L'isolation de la toiture par l'extérieur ou l'isolation des combles par l'intérieur ?

Il existe deux méthodes principales pour isoler un toit : l'isolation par l'extérieur ou l'isolation par l'intérieur.

Les deux méthodes sont toutes aussi efficaces en termes d'isolation. Elles ne sont pas utilisées dans les mêmes circonstances.

  • L'isolation de la toiture par l'extérieur est privilégiée:
    • Lors de la construction du logement ou lorsque vous rénovez votre toiture;
    • Quand les combles sont encombrées;
    • Lorsque la charpente est apparente : l'isolation de la toiture par l'extérieur permet de préserver l'esthétique.
    • Lorsque les combles sont aménagés avec un espace sous rampant réduit.
  • L'isolation des combles par l'intérieur sera en revanche utilisée :
    • Lorsque la charpente n'a pas de défaillances : après les travaux d'isolation, la charpente est plus difficilement accessible;
    • Pour obtenir une bonne isolation avec un budget réduit.

Quels isolants choisir pour l'isolation de la toiture ou l'isolation des combles ?

Pour l'isolation des combles aménagés :

  • L'isolant choisi doit être souple pour être posé sous les rampants de la charpente.
  • Il doit également avoir une bonne isolation acoustique puisque les parois des combles seront en contact direct avec les bruits extérieurs : pluie, avions, etc.
  • Généralement, les isolants les plus utilisés sont les laines minérales comme la laine de roche ou la laine de verre.
    • Pour l'isolation des combles aménagées, on ajoutera un pare-vapeur afin de protéger l'isolant de l'humidité.
    • Pour l'isolation des combles non aménagées (isolant posé sur plancher), vous pouvez utiliser de la laine minérale associée à de la vermiculite, un minéral naturel résistant au feu.
  • Un autre isolant utilisé pour l'isolation des combles est le polystyrène. Il isole mieux que les laines minérales.
  • Enfin, la ouate de cellulose souple est pratique pour l'isolation de surfaces horizontales. Elle a en plus l'avantage d'être un bon isolant acoustique et de résister à la chaleur.

Pour l'isolation de la toiture par l'extérieur :

  • La laine de mouton a une très faible conductivité thermique, c'est-à-dire qu'elle isole très bien.
  • La laine de mouton est en plus naturellement résistante au feu et aux rongeurs.
  • Elle absorbe également l'humidité (jusqu'à 30% de son poids) tout en gardant ses capacités d'isolation.

Quelle épaisseur pour l'isolant du toit ?

  • Pour définir l'épaisseur de l'isolant, il faut tout d'abord connaître la résistance thermique que l'on souhaite obtenir pour le toit. Pour avoir droit au crédit d'impôt, la résistance thermique doit être supérieure à :
    • 7 m² K/W si les combles sont perdus
    • 6 m²K/W si les combles sont aménagés
  • Après avoir choisi votre isolant, vous prenez la conductivité thermique lambda U de votre isolant. Pour obtenir la résistance thermique R, il suffit d'opérer le calcul suivant: R=1/U pour 1m².
  • Il vous suffit alors de multiplier ou de diviser ce chiffre pour obtenir l'épaisseur de votre isolant.
  • La résistance thermique dépend en effet de l'épaisseur de l'isolant et de sa conductivité thermique lambda. R = e / lambda.
  • N'oubliez pas : plus la résistance thermique est importante, meilleure sera l'isolation.

Comment se déroulent des travaux d'isolation de la toiture par l'extérieur ?

L'isolation de la toiture par l'extérieur demande de lourds travaux. Elle est réalisée lors d'une rénovation entière.

  • L'isolation de la toiture par l'extérieur demande généralement de surélever la charpente pour y poser une épaisseur d'isolant suffisante. Pour cela, il faut ajouter des chevrons.
  • Il faut également calculer le surpoids de l'isolant sur la charpente.
  • Il faut enfin poser et déposer le revêtement de la toiture (tuiles).

Et l'isolation des combles par l'intérieur. Comment se déroulent ces travaux ?

Isolation des combles aménagées

Dans un premier temps, il faut isoler la pente de la toiture. Cela va dépendre de la charpente et de la régularité des chevrons.

  • Si les chevrons ne sont pas irréguliers ou trop petits, l'isolant peut-être posé entre les chevrons du toit.
  • Si ce n'est pas le cas, vous pouvez agrafer l'isolant aux chevrons ou utiliser un dispositif d'ossature métallique.
  • Par-dessus l'isolant, vous ajouterez une plaque de plâtre.

Dans un second temps, il convient d'isoler le plancher des combles si la pièce du dessous n'est pas chauffée.

  • Plusieurs solutions s'offrent à vous : vous pouvez isoler le plafond de l'étage du dessous ou le plancher des combles.
  • Si vous décidez d'isoler le plancher, vous pouvez mettre en place un plancher flottant.

Isolation des combles non aménagés

Si vous ne comptez pas les aménager, l'isolation des combles est très simple.

  • Le but de l'isolation est alors d'isoler les pièces chauffées des combles perdus non chauffés.
  • L'isolation consiste à poser des rouleaux d'isolants sur le plancher des combles.
  • Si vous isolez le plancher des combles, vous n'avez pas à isoler la pente de la toiture. En effet, cette isolation retiendrait une partie de la chaleur du logement inutilement dans les combles, qui ne seraient plus aérés.

Comment isole-t-on une toiture terrasse ?

L'isolation d'une toiture terrasse dépend de son utilisation :

  • Passage régulier de piétons,
  • Ou toiture terrasse inaccessible.

Il existe également différentes techniques d'isolation de la toiture terrasse :

  • isolation d'étanchéité,
  • Ou isolation inversée.

La plupart du temps, les travaux d'isolation d'une toiture terrasse passent par les étapes suivantes :

  • Enlever le revêtement de sol : gravillons, béton, végétaux, etc;
  • Installer un pare-vapeur sur le support porteur afin de protéger l'isolant de toute infiltration d'humidité venant de l'intérieur de la maison;
  • Poser l'isolant;
  • Mettre un revêtement d'étanchéité (dans le cas de l'isolation inversée, le revêtement est posé sur le support porteur et sous l'isolant);
  • Et enfin remettre un revêtement de sol.

Pour isoler une toiture terrasse, vous pouvez également installer une toiture végétalisée.

  • La pente du toit ne doit pas être trop abrupte pour éviter les glissements;
  • Elle ne peut pas non plus être trop plate pour permettre une bonne évacuation des eaux pluviales.

Dans tous les cas, quand vous réalisez des travaux d'isolation, ne négligez pas la ventilation des combles

Peu importe l'isolation que vous aurez choisie, il est important de penser à bien ventiler les combles.

  • Cela permet d'avoir une bonne qualité d'air intérieur.
  • De plus, une mauvaise ventilation des combles peut entraîner de l'humidité et des moisissures.

Pour cela, vous pouvez installer une VMC.