Les avantages d'une chaudière basse température sont nombreux: des économies d'énergie et un coup de pouce écologique

Des avantages économiques importants: une chaudière basse température permet de faire des économies d'énergie.

  • La chaudière basse température n'est pas la plus abordable, mais elle offre un rapport rendement/prix très intéressant.
  • Vous pouvez facilement réaliser jusqu'à 30% d'économie sur votre facture de chauffage.

La chaudière basse température offre également des avantages écologiques.

  • Les chaudières basse température propose des performances très satisfaisantes en termes d'écologie et de respect de l'environnement.
  • Même si les combustibles utilisés ne sont pas des énergies renouvelables (gaz naturel ou fioul), les gaz d'échappement rejetés par la chaudière sont assez pauvres en CO2 étant donné leur faible température.

La chaudière basse température procure le meilleur confort de chauffage.

  • Cumulé avec des radiateurs basse température ou un plancher chauffant basse température, le confort de chauffage est nettement supérieur avec une chaudière basse température.
  • En effet, transmettant la chaleur par une eau moins chaude, le chauffage est moins agressif et l'ambiance thermique globale du logement est plus douce, donc le confort plus agréable.

La chaudière basse températeure propose aussi un fonctionnement propre, simple et automatisé

  • Une chaudière basse température a un fonctionnement automatique. L'alimentation en combustible se fait toute seule. Si vous utilisez du fioul, vous devrez vous réapprovisionner régulièrement (une ou deux fois par an selon la capacité de votre cuve). En revanche si vous utilisez le gaz naturel, vous êtes directement raccordé au réseau de votre commune et aucun approvisionnement n'est nécessaire.
  • L'entretien de la chaudière ne demande aucune action particulière de votre part. Le contrôle annuel d'entretien suffit à garantir le bon fonctionnement de votre chaudière.
  • La chaudière basse température brûle plus lentement le combustible. Vos dépenses en combustibles sont donc moins importantes.

La chaudière basse température présente néanmoins quelques inconvénients

  • Pour un fonctionnement optimal, une chaudière basse température doit être reliée à des radiateurs basse température, sinon le rendement inférieur et les économies d'énergie plus faibles.
  • Depuis le 1er janvier 2009, l'installation d'une chaudière basse température ne donne plus droit au crédit d'impôt. Son coût est donc relativement élevé.
  • Les combustibles utilisés ne sont pas des énergies renouvelables et participent donc aux émissions de gaz à effet de serre (dont CO2). De plus le prix des combustibles peut évoluer rapidement, à la différence du bois qui a un cours plutôt stable.
  • Dans le cas de l'utilisation du fioul comme combustible, une cuve de stockage est nécessaire, ce qui peut représenter un encombrement.
  • Si vous utilisez le gaz naturel, vous devez souscrire à un abonnement mensuel.