Les bâtiments perdent de la chaleur par les fenêtres: une bonne isolation est primordiale

  • La toiture est responsable de près de 30% des déperditions thermique,
  • Les murs sont responsables de 25% des déperditions thermique,
  • Le renouvellement de l'air / aération obligatoire, de 20% des déperditions thermique,
  • Les fenêtres, de 13% des déperditions thermique,
  • Le plancher de 7%,
  • Et les ponts thermiques de 5%.
    Eviter les défauts d'étanchéité en installant une fenêtre double vitrage contribue à l'économie d'énergie.

Mais comme les fenêtres occupent une surface plus faible que les murs, la toiture ou le plancher, leur remplacement par une fenêtre double vitrage performant a un impact majeur. C'est la première étape des travaux d'isolation

Les performances d'une fenêtre dépendent de la nature de la menuiserie, de l'épaisseur et du nombre de vitrages

  • Elles sont mesurées par un coefficient de transmission thermique, U exprimé en w/m2 (ou Ug) exprimant la quantité de chaleur ou froid que peut traverser la paroi.
  • Plus U est faible, plus l'isolation d'une fenêtre est bonne.
  • Aujourd'hui, pour obtenir le crédit d'impôt, une fenêtre double vitrage doit avoir un coefficient de transmission thermique U inférieur à 1.5 W / m2.K.

En installant une fenêtre double vitrage, on peut diviser par 4 les déperditions thermiques d'une fenêtre et réduire sa facture de chauffage de 15%

Il n'est pas rare, dans les bâtiments anciens d'avoir des fenêtres simple vitrage, en bois avec une conductivité thermique U de 5 W / m2.K.

En installant une fenêtre double vitrage récente, on peut réduire la conductivité thermique d'une fenêtre à moins de 1.25 W / m2.K et donc diviser par 4 les déperditions thermique.

Compte tenu de la surface des fenêtres dans un bâtiment, l'isolation des fenêtres par un double vitrage a un impact majeur dans l'isolation d'un bâtiment.

Pour offrir une bonne isolation thermique, une fenêtre a plusieurs caractéristiques

  • Le nombre de vitrages: simple vitrage, double ou triple vitrage
  • L'épaisseur des vitrages,
  • L'espace entre les vitrages, généralement compris entre 12 et 16mm, dans le cas d'un double ou triple vitrage.
  • La nature de l'air ou du gaz comblant l'espace entre les verres,
  • Et enfin le type de verre:
    • Vitrage avec un verre feuilleté: la vitre est composée de plusieurs feuilles de verre. Elle est ainsi très résistante; un plus pour la sécurité de votre logement.
    • Vitrage avec un verre trempé: offre une très bonne inertie thermique limitant les variations de température et les ponts thermiques.
    • Vitrage avec un verre traité: chauffant, opacifiant, etc...

On distingue ainsi plusieurs types de fenêtre, offrant une très bonne isolation thermique et permettant de faire des économies d'énergie importantes

Fenêtre double vitrage:

  • Le double vitrage est composé de 2 verres, d'une épaisseur en général de 4mm, espacés de 12mm ou 16mm par une lame d'air ou de gaz (généralement, de l'argon).
  • Les fenêtres double vitrage 4/12/4 ou 4/16/4 sont les plus répandues.
  • Une fenêtre double vitrage peut réduire de 40% les pertes de chaleur par rapport à une fenêtre simple vitrage.
  • Une fenêtre double vitrage peut être faiblement émissive: la chaleur est absorbée par la fenêtre et récupérée pour le chauffage de votre logement. Une fenêtre double vitrage faiblement émissive offre une économie d'énergie supplémentaire de 10%.

Fenêtre triple vitrage:

  • La fenêtre triple vitrage est composé de 3 verres, d'une épaisseur en général de 4mm, également séparés par une lame d'air.
  • Un triple vitrage peut réduire de 60% les pertes de chaleur par rapport à un simple vitrage.

Survitrage:

Un nouveau verre est ajouté à votre fenêtre existante. C'est une solution plus économique vous permettant de réduire significativement votre facture énergétique. Mais un survitrage est moins efficace qu'un double ou triple vitrage.

Enfin, vos fenêtres, quelque soit le nombre de vitrages, peuvent être munies d'un vitrage particulier:

  • Vitrage anti-réfléchissant: il repousse les UV du soleil et préserve la fraicheur de votre logement. C'est une bonne solution si vous vivez dans le sud de la France et que vos fenêtres sont orientées au sud.
  • Vitrage chauffant.

Enfin, la menuiserie joue un rôle déterminant dans la résistance thermique d'une fenêtre

  • Une fenêtre en PVC est la plus efficace: elle isole mieux qu'une fenêtre en bois ou en métal. Vous réaliserez une plus grande économie d'énergie.
  • Une fenêtre en bois isole moins qu'une fenêtre en PVC.
  • La fenêtre en métal est la moins performante: elle est certes plus économique à l'achat mais n'offrira que peu d'économies d'énergie. Dans ce cas, privilégiez l'installation d'une fenêtre Alu avec rupture de pont thermique.