L'installation d'un chauffe-eau solaire nécessite une étude de faisabilité

Lorsque vous décidez de procéder à l'installation d'un chauffe-eau solaire, vous devez d'abord vous assurer que toutes les conditions sont rassemblées pour que votre projet soit rentable.

  • Une étude de votre toiture doit être réalisée : elle a pour but d'analyser la pente du toit, l'orientation et l'exposition par rapport au soleil.
  • En fonction de votre région : l'ensoleillement annuel doit être suffisant pour assurer une production d'eau chaude minimum.
  • L'emplacement pour le capteur solaire : il doit être dégagé et ensoleillé le plus longtemps possible.

Dans l'idéal, la toiture doit être orientée plein sud et la pente du toit doit être inclinée d'environ 35°.

Vous devez également avoir l'autorisation nécessaire pour modifier l'aspect du toit. Pour cela, vous devez déposer une déclaration de travaux auprès des services municipaux.

L'installation d'un chauffe-eau solaire doit correspondre à vos besoins d'eau chaude sanitaire et/ou à vos besoins de chauffage

Lorsque vous décidez d'installer un chauffe-eau solaire, vous devez analyser vos besoins d'eau chaude sanitaire. En fonction de ces besoins, vous pourrez déterminer une dimension adaptée pour votre installation.

Quelle capacité de stockage pour le ballon solaire ?

Pour déterminer la bonne taille du ballon solaire, vous devez connaître votre consommation d'eau. Voici un ordre de grandeur de la consommation journalière d'eau chaude sanitaire en fonction du nombre de personnes :

Équipement sanitaire 1 ou 2 personnes 3 ou 4 personnes 5 ou 6 personnes
Évier + lavabo + douche 75 - 95 L 120 - 170 L 150 - 190 L
Évier + lavabo + petite baignoire 80 - 115 L 120 - 170 L 165 - 235 L
Évier + lavabo + grande baignoire 90 - 150 L 150 - 240 L 195 - 340 L

Quelle surface de panneau solaire thermique pour l'installation d'un chauffe-eau ?

Pour déterminer la surface nécessaire de capteur solaire, vous devez prendre en compte le degré d'ensoleillement de votre région. Si votre région est rarement ensoleillée, alors la surface des capteurs devra être plus importante pour couvrir les mêmes besoins que si la région était fortement ensoleillée.

En France, on distingue quatre zones différentes. La zone 1 présente un ensoleillement réduit (départements du Nord), alors que la zone 3 présente un fort ensoleillement (départements du Sud).

Voici un ordre d'idée de la surface des panneaux solaires thermiques nécessaires pour répondre à 70% des besoins d'eau chaude sanitaire, en fonction de la région et du nombre d'occupants :

Nombre d'occupants Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4
1 - 2 personnes 2 à 3 m² 2 à 3 m² 2 à 2,5 m² 2 à 2,5 m²
3 - 4 personnes 3 à 3,5 m² 2,5 à 4,5 m² 4 à 5,5 m² 2,5 à 4 m²
5 - 6 personnes 4 à 7 m² 3,5 à 6,5 m² 4 à 5,5 m² 2,5 à 4 m²
7 - 8 personnes 5 à 7 m² 4,5 à 7 m² 3,5 à 7 m² 3,5 à 6 m²

En moyenne, il faut compter entre 1 et 1,5 m² par personne, en fonction de votre région.

Nous vous recommandons de confier votre installation solaire à un professionnel

Lorsque vous installez un chauffe-eau solaire, il est important de prendre en compte différents éléments. Le professionnel en charge de votre installation pensera à vous poser les questions importantes, par exemple :

  • Quels sont vos besoins journaliers en eau chaude sanitaire ?
  • Souhaitez-vous chauffer une piscine ?
  • Souhaitez-vous chauffer un bâtiment ?
  • S'agit-il d'une application industrielle ?

Pour installer un chauffe-eau solaire, nous vous conseillons de passer par un artisan couvreur. En effet, c'est l'artisan le mieux placé pour installer les capteurs solaires thermiques sans mettre en péril la charpente et l'étanchéité de la toiture.

Il est fortement conseillé de confier l'installation d'un chauffe-eau solaire à une entreprise RGE certifié Qualisol ou Qualibat. Enfin, votre installation doit être couverte par une assurance Responsabilité Civile et par les garanties décennales appropriées.

Un entretien régulier est recommandé pour garantir le bon fonctionnement des panneaux solaires thermiques dans le temps

L'entretien et la maintenance de l'installation d'un chauffe-eau solaire n'est pas compliquée et ne s'effectue pas aussi régulièrement que l'entretien d'une chaudière ou d'une pompe à chaleur. Le fonctionnement d'un chauffe-eau solaire est plus stable. Cependant, nous vous conseillons de vérifier votre installation tous les deux ou trois ans. Les éléments à inspecter sont principalement :

  • Le liquide caloporteur (la pression est-elle toujours correcte ?)
  • La pompe de circulation dans le cas d'un chauffe-eau à pompe électrique (la pompe est-elle en bon état de marche ?)
  • Le circuit hydraulique (l'isolation est-elle toujours efficace ?