Les différents types d'eolienne se définissent par leur axe de rotation horizontal ou vertical

Il existe deux grands systèmes de rotation des pales :

  • Soit l'axe de rotation est horizontal : c'est le type d'éolienne domestique le plus répandu et le plus performant en termes de rendement;
  • Soit l'axe de rotation est vertical : dans ce cas l'éolienne domestique est plus moderne en termes de design et offre plus de possibilités d'installation et de fonctionnement.

Selon vos contraintes, vos attentes et vos besoins, vous choisirez parmi les différents types d'éolienne domestique plutôt une éolienne domestique horizontale ou une éolienne domestique verticale.

L'éolienne domestique horizontale offre un rendement très intéressant pour les particuliers

Le fonctionnement d'une éolienne domestique horizontale est conçu pour que l'éolienne s'adapte automatiquement au sens du vent.

  • Ainsi, l'éolienne domestique est capable d'utiliser un maximum d'énergie cinétique au cours d'une année.
  • Le rendement est donc nettement plus important que celui d'une éolienne domestique verticale.
  • Par ailleurs, les installateurs d'éoliennes horizontales sont nombreux et vous n'aurez pas de mal à trouver un artisan près de chez vous.

L'éolienne horizontale est moins résistante aux vents violents.

  • Lorsque le vent dépasse une certaine vitesse, le système de freinage assure le ralentissement de l'éolienne domestique.
  • Si le vent est vraiment trop violent, l'éolienne domestique cesse de fonctionner.
  • Selon les modèles, la vitesse maximum de vent supportée se situe entre 80 km/h et 90 km/h.
  • Pour les éoliennes installées dans des régions fortement ventées, il est conseillé d'installer des haubans pour renforcer l'ancrage du mât.

Une éolienne horizontale met plus de temps à démarrer qu'une éolienne domestique verticale.

  • L'éolienne horizontale adapte son orientation en fonction du sens du vent.
  • Il faut donc un certain temps avant que l'éolienne domestique s'oriente correctement et se mette en marche.
  • Par ailleurs, ce type d'eolienne ne fonctionne que lorsque le vent a une vitesse minimum de 10 km/h ou 15 km/h, selon les modèles.
  • Une éolienne domestique horizontale est donc moins souvent en marche qu'une éolienne verticale, mais elle rattrape son retard de production d'électricité grâce à un rendement plus élevé.