Le fonctionnement d'un récupérateur d'eau de pluie se divise en trois étapes

Que ce soit pour un usage industriel ou privé, on peut résumer le fonctionnement d'un système de récupération d'eau de pluie par les étapes suivantes :

La collecte des eaux de pluie :

  • L'eau de pluie qui tombe sur le toit est acheminée par les gouttières vers un filtre collecteur.
  • Ce filtre débarrasse l'eau de tous les débris végétaux (mousses, feuilles...).

La filtration et le stockage des eaux de pluie :

  • L'eau de pluie récupérée arrive dans une cuve pour y être stockée en attendant d'être utilisée.
  • Elle passe dans un filtre qui sépare l'eau des autres éléments.
  • L'eau propre coule dans un dispositif anti-remous pour être stockée dans la cuve.
  • Les impuretés sont évacuées vers l'exutoire (fossé ou réseau pluvial).

La distribution de l'eau de pluie :

  • Une pompe munie d'une crépine d'aspiration permet l'exploitation de l'eau stockée dans la cuve.
  • Un gestionnaire d'eau de pluie installé dans le bâtiment distribue l'eau de pluie vers tous les points de puisage.
  • Lorsque la cuve est vide, le gestionnaire d'eau de pluie bascule automatiquement sur le réseau d'eau de ville, en toute transparence et sans intervention de l'utilisateur.

Le fonctionnement d'un système de récupération d'eau de pluie dépend du toit et des gouttières

Tous les toits ne sont pas adaptés pour permettre le fonctionnement d'un système de récupération d'eau de pluie.

En règle générale, plus le toit est plat, plus l'écoulement de l'eau de pluie est difficile. Cependant si le toit est trop incliné, la surface de captage de l'eau est plus faible.

  • De nombreux matériaux différents sont utilisés pour faire une toiture.
  • On retiendra que les toits en tuiles ou en tôle ondulée sont les plus efficaces pour la récupération d'eau de pluie.
  • En revanche, une toiture végétalisée n'est pas adaptée car la rétention d'eau est très importante à cause aux végétaux.

Pour utiliser un récupérateur d'eau de pluie, les gouttières ne doivent pas être faites de matériaux corrodables.

L'eau de pluie va ruisseler dans les gouttières. Il faut donc que le matériau utilisé soit sain et surtout non corrodable pour assurer le bon fonctionnement du système de récupération des eaux de pluie. En effet, l'eau de pluie est acide et pourrait abîmer les gouttières.

Les matériaux les plus utilisés sont les suivants :

  • Les gouttières en cuivre : très chères mais particulièrement résistantes à la corrosion. C'est le meilleur matériau.
  • Les gouttières en zinc : résistent très bien à la corrosion pour un coût moyen.
  • Les gouttières en acier inoxydable : résistantes à la corrosion et ne demandent aucun entretien.
  • Les gouttières en aluminium : très résistantes à la corrosion, elles sont légères et s'installent facilement.
  • Les gouttières en PVC : résistent bien à la corrosion mais plutôt fragiles.

La filtration et le stockage ont un fonctionnement différent selon le type de récupérateur d'eau de pluie installé

La filtration de l'eau de pluie est obligatoire.

Il existe plusieurs systèmes de filtration pour traiter l'eau de pluie récupérée.

  • Le filtre peut être installé sur une canalisation;
  • Ou alors le filtre peut être installé directement sous l'évier.

Voici les types filtres possibles pour nettoyer l'eau récupérée avant de la distribuer :

  • Le stérilisateur UV;
  • L'osmoseur;
  • Le filtre à charbon actif;
  • Le filtre céramique.

Choisissez une cuve de stockage adaptée à vos besoins d'eau.

La cuve de stockage est un élément clé pour le fonctionnement d'un récupérateur d'eau de pluie.

  • Selon vos besoins en eau, vous pouvez choisir le volume de la cuve : il existe des cuves de toutes les tailles.
  • En fonction de l'utilisation que vous ferez de l'eau de pluie récupérée (pour le jardin seulement, ou également pour la maison), vous choisirez entre une cuve enterrée et une cuve hors sol.

La distribution de l'eau de pluie récupérée et filtrée est assurée par une pompe

Il existe là aussi différents types de fonctionnement pour que la pompe distribue l'eau aux points de puisage.

  • La pompe de surpression : l'eau est montée en pression pour la faire circuler à travers les canalisations;
  • La pompe immergée : la pompe est installée à l'intérieur de la cuve pour faire remonter l'eau vers les canalisations.