Comment choisir parmi les différents types de cuve de récupération d'eau de pluie celle adaptée à votre installation ?

La cuve eau de pluie est déterminante pour la rentabilité de l'installation. En fonction de trois critères, le résultat ne sera pas le même en termes d'installation et de rendement. Les trois principaux critères de choix du type de cuve de récupération d'eau de pluie sont les suivants :

  • Le volume de la cuve eau de pluie;
  • Le matériau de fabrication de la cuve;
  • Le type d'installation.

Le volume de la cuve de récupération d'eau de pluie doit correspondre à vos besoins en eau

Le choix du volume de la cuve récupération eau de pluie nécessite la connaissance de plusieurs éléments :

Votre besoin en eau implique une capacité de stockage plus ou moins importante.

Par exemple un foyer qui compte cinq personnes a des besoins en eau sont nécessairement plus importants que ceux d'un foyer de trois personnes. Le volume de la cuve eau de pluie devra donc être plus grand.

De plus, selon l'utilisation que vous souhaitez faire de l'eau de pluie, il faut un volume plus ou moins important.
Si l'eau de pluie récupérée est destinée uniquement à l'arrosage du jardin, le volume de la cuve peut être plus petit que si vous souhaitez également utiliser l'eau pour le lave-linge et les toilettes.

Le taux de pluviométrie de votre région impacte également sur le volume de la cuve.

Un raisonnement simple permet de comprendre qu'une cuve récupération eau de pluie installée dans une région sèche doit être plus importante qu'une cuve installée dans une région humide.

En effet, dans une région sèche il faut pouvoir stocker un plus grand volume d'eau afin d'assurer les besoins en eau même lorsqu'il ne pleut pas.

Dans une région humide en revanche, la cuve récupération eau de pluie se remplit plus rapidement, donc la cuve n'a pas besoin d'un volume trop important pour répondre à votre besoin en eau.

Le volume de la cuve récupération eau de pluie dépend aussi de la surface du toit.

  • Plus le toit a une surface importante, plus vous pourrez récupérer d'eau de pluie.
  • La cuve eau de pluie doit donc correspondre à la capacité de récupération d'eau de pluie.
  • Plus la surface du toit est grande, plus le volume de la cuve doit être important.

Voici un tableau qui résume les besoins annuels en eau selon l'utilisation que vous pouvez faire de l'eau de pluie récupérée :

Utilisation possible de l'eau de pluie Besoins annuels en eau
Arrosage d'un petit jardin de moins de 50 m² 150 à 500 litres
Arrosage d'un grand jardin de plus de 50 m² 500 à 1 500 litres
Arrosage d'un grand jardin et nettoyage de voiture 1 500 à 3 000 litres
Arrosage d'un grand jardin, nettoyage de voiture et utilisation dans la maison 3 000 à 6 000 litres
Arrosage d'un grand jardin, nettoyage de voiture, utilisation dans la maison et appoint d'eau pour piscine 6 000 à 9 000 litres

En fonction de l'utilisation que vous souhaitez faire de l'eau de pluie récupérée, de vos besoins en eau, du taux de pluviométrie de votre région et de la surface de votre toiture, vous pouvez choisir le volume de cuve eau de pluie adapté.

Les cuves de stockage de l'eau de pluie sont fabriquées en béton (pierre calcaire) ou en polyéthylène (PEHD)

Il existe deux principaux matériaux utilisés pour la fabrication des différents types de cuve de récupération d'eau de pluie : le béton (pierre calcaire) et le polyéthylène (Polyéthylène Haute Densité). Tous deux ont des avantages et des inconvénients qui leur sont propres.

Selon le matériau, les cuves de stockage n'ont pas les mêmes caractéristiques. Voici une liste des éléments à prendre en compte pour le choix du matériau de la cuve de récupération d'eau de pluie :

  • L'utilisation possible de l'eau de pluie récupérée : uniquement le jardin, ou également dans la maison;
  • La qualité de l'eau récupérée et conservée : plus ou moins calcaire et acide;
  • Le type d'installation : plutôt enterrée ou hors-sol;
  • L'entretien nécessaire : aucun, régulier, en hiver quand il gèle;
  • La durée de vie et la résistance dans le temps : dégradations possibles, risque de fissures;
  • Le coût de la cuve eau de pluie : plus ou moins économique

En fonction de vos attentes, vous privilégiez une cuve en béton (pierre calcaire) ou une cuve plastique (PEHD).

La cuve récupération eau de pluie peut être installée hors-sol, enterrée, ou à l'intérieur de la maison

Trois solutions sont possibles pour l'installation de la cuve récupération eau de pluie. Selon les types de cuve récupération eau de pluie, les travaux nécessaires ne seront pas les mêmes. Par ailleurs, en fonction de l'utilisation de l'eau, certaines installations sont plus adaptées que d'autres.

Une cuve eau de pluie hors-sol est le type d'installation le plus simple à réaliser

L'installation d'une cuve eau de pluie hors-sol permet l'utilisation de l'eau de pluie pour le jardin et la voiture (utilisation extérieure).

  • C'est le système le plus économique : il existe des cuves de stockage à partir de 50 €. Le volume de la cuve est généralement assez faible.
  • La cuve de stockage est alors plutôt en polyéthylène, donc très légère et facile à installer. Le raccordement aux gouttières est simple et ne demande pas de travaux importants.
  • Selon les installations aucune pompe n'est nécessaire, et la filtration est facultative selon l'utilisation.
  • L'eau n'est pas protégée contre les rayons du soleil et contre le gel en hiver.
  • Il existe également des installations possibles de cuves en béton hors-sol.

L'installation d'une cuve enterrée est plus compliquée mais offre de meilleures possibilités

Généralement en béton, une cuve eau de pluie enterrée est plus chère à l'installation : comptez environ 5 000 € pour une cuve de 5 000 litres.

  • D'importants travaux de terrassement sont à prévoir, mais l'installation est discrète : la cuve eau de pluie n'est pas visible.
  • Cependant elle est plus complexe : pompe doit être installée, ainsi qu'un système de filtration, un indicateur de niveau et un système de trop-plein pour évacuer l'eau de pluie lorsque la cuve est pleine.
  • En hiver, la cuve ne gèle pas : vous pouvez donc utiliser l'eau de pluie toute l'année.
  • L'eau peut être utilisée dans la maison grâce à un raccordement aux canalisations, mais un système anti-retour doit être installé pour que le réseau d'eau potable assure la distribution de l'eau lorsque la cuve est vide.

Une cuve eau de pluie peut être installée directement à l'intérieur de la maison

Si vous souhaitez utiliser l'eau de pluie pour un usage dans la maison (toilettes, lave-linge...), l'installation intérieure de la cuve eau de pluie est recommandée.

  • C'est une solution plus économique que d'enterrer la cuve dans le jardin.
  • Cependant, la cuve doit être installée sous une pièce non habitée et dans une pièce qui n'est pas trop humide.
  • L'installation est comparable à celle d'une cuve eau de pluie enterrée (pompe, filtration, système anti-retour et trop-plein).