L'installation d'un récupérateur d'eau de pluie impose une étude précise

Avant toute installation d'un récupérateur d'eau de pluie, vous devez vous interrogez sur la faisabilité de votre projet. Pour cela, vous devez déterminer si la localisation de votre logement vous permettra de récupérer suffisamment d'eau. Ensuite, il faut définir vos besoins en eau. Enfin, vous pourrez déterminer quel volume est nécessaire pour la cuve.

Une étude de pluviométrie locale doit être réalisée

En moyenne, il pleut le même volume d'eau sur toute la France (environ 700 litres par mètre carré par an).

  • En revanche les précipitations sont plus ou moins fortes et plus ou moins fréquentes selon les régions.
  • Par exemple, il pleut moins souvent mais plus fort dans le Sud-Est que dans le Nord.
  • Une cuve eau de pluie doit donc être plus grande dans le Sud que dans le Nord.

Vos besoins en eau doivent être calculés pour estimer le volume de la cuve

Les besoins en eau non nécessairement potable sont estimés au cas par cas à partir des utilisations envisagées (lavage extérieur, arrosage, sanitaires). Ces besoins varient sensiblement en fonction de :

  • La région;
  • Du climat;
  • Du type de bâtiment;
  • Des pratiques des occupants;
  • Du nombre d'occupants.

L'installation de la cuve de stockage est possible selon deux méthodes

Selon l'utilisation que vous ferez de l'eau de pluie récupérée, il existe deux systèmes de collecteur eau de pluie :

La cuve de stockage peut être installée hors sol :

L'installation est alors très facile. La cuve est posée sur le sol, et directement reliée aux gouttières. Aucuns travaux ne sont à prévoir. En revanche vous devez installer la cuve eau de pluie à proximité de votre logement.

La cuve de stockage peut être enterrée :

Ce type d'installation nécessite d'importants travaux de terrassement. Vous pouvez enterrer la cuve eau de pluie n'importe où. Elle sera reliée aux canalisations, ce qui implique des travaux supplémentaires de plomberie.

Nous vous recommandons ce type d'installation si le volume de la cuve est important.

L'installation d'un système de récupération d'eau de pluie doit être sécurisé

Pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité de l'installation, il est important que le système de récupération d'eau de pluie dispose également :

  • D'un robinet de soutirage verrouillable pour vider la cuve eau de pluie si besoin;
  • D'une plaque installée au-dessus du robinet de soutirage, portant la mention « Eau non potable » et un pictogramme de mise en garde;
  • Et d'un exutoire, pour évacuer les impuretés de l'eau.

L'installation d'un système de récupération d'eau de pluie est à confier à un artisan spécialisé

Compte tenu des travaux potentiels à réaliser, nous vous recommandons de confier votre installation à un artisan professionnel certifié QualiBat ou QualiPluie.

  • Des travaux de terrassement peuvent être réalisés dans le cas d'une cuve eau de pluie enterrée.
  • Des travaux de plomberie peuvent également être effectués.
  • De plus, votre installation doit recevoir toutes les assurances nécessaires (RC, garantie décennale, etc...).

Vos Économies d'Énergie vous conseille l'installation la plus adaptée à vos besoins et à votre budget

Nous vous présentons de façon pédagogique :

  • L'investissement initial;
  • Le potentiel d'économie d'eau annuelle;
  • Et le retour sur investissement de votre installation.

Nous vous accompagnons dans vos démarches financières :

  • Que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous pouvez réduire votre investissement initial en profitant d'aides fiscales.
  • Nous vous accompagnons dans vos démarches auprès des banques pour obtenir des financements.