La Ventilation Mécanique par Insufflation est une ventilation très efficace

Parmi tous les systèmes de VMC, la VMI fait partie des plus performantes.

  • La VMI insuffle de l'air dans les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine.
  • Cet air est filtré et préchauffé grâce à une résistance électrique.
  • Le logement est en situation de surpression, ce qui accélère l'évacuation de l'air par les sorties (et par la cheminée si le logement en a une).
  • De plus l'air neuf est insufflé par le plafond, ce qui met en mouvement l'air chaud stocké en hauteur.
  • Le confort est excellent.

Quelle est la différence entre une VMI et une VMC ?

Le fonctionnement d'une VMI est opposé à celui d'une VMC.

  • Alors que la VMC aspire l'air vicié dans les pièces humides, la VMI insuffle l'air neuf dans ces pièces.
  • Au lieu de mettre le logement en dépression, la VMI le met en surpression pour faciliter l'évacuation et donc le renouvelement de l'air.
  • L'évacuation de l'air se fait par les bouches de sortie installées dans les autres pièces.

L'installation d'une VMI est très facile et convient à une rénovation

A la différence d'autres systèmes de VMC qui nécessitent d'importants travaux, l'installation d'une VMI est très simple.

  • Il suffit d'installer dans les combles le ventilateur (équipé d'une résistance électrique).
  • Une seule bouche d'insufflation est nécessaire, deux au maximum si la surface du logement est très importante.
  • Les sorties d'air se font par les fenêtres grâce aux grilles d'aération et par des bouches d'aération installées dans les pièces humides.
  • L'installation d'une VMI est rapide.

La ventilation VMI offre de nombreux avantages en matière d'installation, de confort et d'économies d'énergie.

Une ventilation VMI permet notamment :

  • Un renouvellement efficace de tout l'air du logement grâce à la surpression;
  • Une installation simple, rapide, discrète, et silencieuse;
  • D'insuffler de l'air filtré et préchauffé dans le logement, ce qui limite l'utilisation du chauffage;
  • D'utiliser la chaleur perdue dans le logement;
  • D'assécher les pièces humides.