La déperdition thermique se fait par les parois : une bonne isolation est donc primordiale.

Lorsque vous chauffez votre logement, il y a forcément une déperdition thermique. La chaleur peut s'échapper par plusieurs parois. Pour y remédier il est important de faire un calcul des déperditions thermiques, pour trouver quelle paroi isoler en priorité afin d'augmenter leur résistance thermique.

Éviter les discontinuités et les défauts de mise en œuvre d'un plancher contribue à une meilleure isolation et permet de réaliser une economie d'énergie.

Les travaux d'isolation sont donc les premiers travaux d'économies d'énergie à réaliser.

Il est nécessaire d'établir un plan d'action global pour augmenter l'isolation d'un bâtiment et diminuer la déperdition thermique.

Pour faire des travaux d'isolation il faut réfléchir à l'isolation de toutes les parois

L'isolation concerne toutes les parois. Si vous renforcez l'isolation des murs mais que l'isolation des combles n'est pas efficace, alors les déperditions thermiques seront toujours importantes. C'est pourquoi il est important de penser à toutes les parois à isoler. Voici une liste des parois les plus importantes à isoler :

  • Isolation des combles, du toit ou d'une terrasse,
  • Isolation des murs,
  • Isolation des planchers,
  • Installation d'une fenêtre double vitrage performante,
  • Etanchéité des jonctions des parois pour traiter les ponts thermiques,
  • Installation d'un système d'aération efficace: ventilation mécanique contrôlée VMC.

La qualité d'une paroi est mesurée par un coefficient de résistance thermique R

Le coefficient de résistance thermique R mesure la capacité des différentes couches à ne pas transmettre la chaleur, c'est à dire à ne pas laisser la chaleur ou le froid les traverser.

  • Le coefficient de résistance thermique R s'exprime en m².K/W.
  • Plus R est grand, plus le matériau est isolant.
  • Pour obtenir un crédit d'impôt ou une prime énergie pour des travaux d'isolation, le coefficient de résistance thermique R d'une paroi après travaux doit atteindre une certaine valeur.
Résistance thermique nécessaire pour être éligible (en m².K/W)
Surface à isoler Prime énergie Crédit d'impôt 2017
Isolation des combles 6 en rampant de toiture / 7 en comble perdu 6 en rampant de toiture / 7 en comble perdu
Isolation des toitures terrasses 4.5 4.5
Isolation des murs 3.7 3.7
Isolation du plancher 3 3

Le coefficient de résistance thermique R est opposé au coefficient de transmission thermique U

Le coefficient de transmission thermique U mesure au contraire la capacité pour une paroi à laisser passer de la chaleur.

Il est donc égal à l'inverse du coefficient de résistance thermique: U = 1/R et s'exprime en W/m2.K.

Plus U est faible, plus une paroi est isolante.

En renforçant l'isolation des murs, vous pouvez diviser par 7 les déperditions thermiques de votre logement

Il n'est pas rare dans les bâtiments anciens d'avoir des murs avec une conductivité thermique U de 2.5 W/m2.K.
En installant par exemple 10 cm de laine de roche ou de la fibre de bois, on peut réduire la conductivité thermique d'un mur à 0.35 W/m2.K et donc diviser par 7 les déperditions thermiques.

Compte tenu de la surface des murs dans un bâtiment, l'isolation des murs a un impact majeur sur l'isolation globale du bâtiment.

Les travaux peuvent se faire par l'extérieur ou par l'intérieur

L'isolation par l'extérieur est plus efficace :

  • Elle couvre un nombre important de pont thermique et limite la perte de surface intérieure.
  • Elle entraîne cependant des coûts importants et s'inscrit dans le cadre d'une rénovation énergétique lourde.

L'isolation par l'intérieur est plus facile d'installation et plus économique :

  • Moins efficace que l'isolation par l'extérieur, l'isolation par l'intérieur est plus simple à installer.
  • Cependant elle diminue la surface habitable du bâtiment.

Isoler votre logement est un bon départ pour faire une économie d'énergie.
Mais il ne faut pas négliger l'aération, qui permet d'évacuer l'humidité.

L'aération de votre logement est capitale et une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est souvent recommandée

  • Une meilleure isolation rend plus étanche la maison et le renouvellement naturel de l'air ne sera pas suffisant pour évacuer l'humidité, les odeurs et les polluants accumulés.
  • Si vous négligez l'aération, des problèmes d'humidité peuvent survenir.
  • Il existe aujourd'hui des systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) qui assurent le maintien d'une bonne aération.

Pensez à installer des volets pour augmenter l'isolation des fenêtres et faire plus d'économies d'énergie

  • En installant un volet mécanique, vous diminuez encore les déperditions thermiques.
  • Attention: pour bénéficier du crédit d'impôt sur l'installation de volets, la résistance thermique additionnelle apportée par le volet doit être supérieure à 0.20 m2.K/W.

isolation combles 1 euro